Côte d’Ivoire-Assassinats d’enfants/ Traque des brouteurs : Plusieurs cybercafés fermés


Les cybercafés sont les lieux de prédilection des "brouteurs''

Les cybercafés sont les lieux de prédilection des “brouteurs”

Quoique tardif, le regain d’intérêt des dirigeants pour le phénomène d’assassinats d’enfants doit se présenter comme une véritable aubaine pour endiguer définitivement le fléau.

Pour ce faire, les autorités policières ont jeté leur dévolu sur les brouteurs, avec à la clef, la mise sous scellé de leurs lieux de ralliement. C’est-à-dire les cybercafés, investis depuis peu par les policiers.

Ces jeunes à la recherche de gain facile, utiliseraient des organes humains sur recommandation de leurs marabouts pour envoûter leurs victimes. Fort de cette situation alarmante, plusieurs  éléments  des forces de l’ordre ont été déployés sur le district d’Abidjan pour assurer la  protection des populations au fin de combattre ce fléau.

Opportune Bath

Commentaires

commentaires