Actualite

Disparition de l’international ivoirien Steeve Gohouri/ Suicide ou enlèvement ? #sportciv


-Toujours pas de traces

Steeve Gohouri.Ph.Dr

Steeve Gohouri.Ph.Dr

Abidjan, 26-12-15 (lepointsur.com)-Les nouvelles ne sont toujours pas bonnes. L’international ivoirien, Steeve Gohouri n’a pas toujours pas fait signer de vie. Il est porté disparu depuis vendredi, 11 décembre 2015. Les recherches se poursuivent, sa famille et ses amis sont de plus en plus inquiets. “En plus de sa carte d’identité et de son Smartphone, les enquêteurs ont trouvé une forte somme d’argent dans son appartement. Ce qui exclut une disparition programmée. Piste privilégiée: suicide ou enlèvement. Pour l’instant“, précise le confrère Fernand Dédeh sur sa page facebook.

Steeve Gohouri a été aperçu pour la dernière fois à la séance d’entraînement de son équipe de 3ème division à Düsseldorf. Il avait demandé une autorisation pour rendre visite à sa sœur à Paris. Il n’y est jamais arrivé. Les recherches se poursuivent.

Le footballeur ivoirien Steve Gohouri toujours introuvable

La mère du joueur et l’une de ses sœurs sont accrochées aux recherches de la police allemande. Celles-ci poursuivent leurs investigations sans résultat, pour le moment. Elles les ont même élargies au delà des frontières Schengen. Mais rien, absolument rien ne filtre. Angoissant!

Selon des informations crédibles, le joueur avait quelques difficultés, après avoir perdu un peu plus d’un million d’euros (700 millions de FCFA) dans une affaire qui a mal tourné. “En plus de sa carte d’identité et de son Smartphone, les enquêteurs ont trouvé une forte somme d’argent dans son appartement. Ce qui exclut une disparition programmée. Il était énormément endetté et n’était pas des plus stables (stress en amour). Piste privilégiée: suicide ou enlèvement. Pour l’instant“, selon des informations qui circulent en Düsseldorf.

Plus de deux semaines ou presque que l’ex-international n’a plus donné signe de vie. Deux semaines aussi longues qu’un tunnel pour le monde du football, pour sa mère et tous ses amis.

Page facebook de Fernand Dédeh

Commentaires

commentaires