Actualite

Mamadou Sanogo-Sicogi/ Trop de peaux de bananes


Le ministère ivoirien de la Construction, de l’Assainissement et de l’Urbanisme, dirigé par Mamadou Sanogo, aurait torpillé le conseil d’administration que devait tenir le 14 mai la Société ivoirienne de construction et de gestion immobilière (Sicogi). En effet, cette entreprise publique devrait notamment arrêter ce jour-là, les comptes de l’exercice 2013. Or, les représentants du ministère ont, selon nos informations, exigé le report de la séance et demandé l’examen préalable d’un rapport au vitriol sur la gestion de l’entreprise. Ce document, supposé émaner de l’Inspection générale d’Etat (IGE), a été distribué en début de réunion. 

Toutefois, devant les incohérences du texte (absence de signatures et de dates, etc.), le président de la Sicogi, Ibrahima Bakayoko, a saisi l’inspecteur général d’Etat en personne, Niamien N’Goran, pour se faire confirmer son authenticité. Il n’a pas été déçu… Dans un courrier daté du 19 mai que La Lettre du Continent a pu consulter, l’IGE affirme qu’aucun rapport relatif à la Sicogi n’a été rédigé par ses services. 

Ce faux document selon les proches du DG pourrait donc être le fruit d’une volonté délibérée de déstabiliser la direction de cette société spécialisée dans la construction de logements sociaux. Des tensions subsistent depuis plusieurs mois entre le ministère de la construction et la direction de la Sicogi, cette dernière se plaignant d’être régulièrement “sollicitée financièrement”.

Kpan Charles

Commentaires

commentaires

Les commentaires sont fermés