Actualite

[Liban/Après les explosions de Beyrouth] La ministre de la Justice, Marie-Claude Najm, a présenté sa démission ce lundi


Abidjan, le 10-08-2020 (lepointsur.com) La ministre de la Justice, Marie-Claude Najm, a présenté ce lundi sa démission écrite au chef du gouvernement Hassane Diab, six jours après l’explosion meurtrière du port de Beyrouth.

Effectivement, la ministre de la Justice n’a pas fait trainer sa décision avant la réunion du cabinet prévue à 15h au palais présidentiel de Baabda pour réfléchir sur cette crise qui secoue son pays.

A l’instar des deux autres ministres de l’Information, Manal Abdel Samad, et de l’Environnement et du Développement administratif, Damien Kattar qui ont déposé leurs lettres de démission, le dimanche, la ministre de la Justice, Marie-Claude Najm est le troisième membre à quitter le gouvernement libanais ce lundi suite à cet accident mortel qui a fait plus de 150 morts et 6.000 blessés, selon un bilan encore provisoire, rapporte l’Agence nationale d’information (Ani, officielle).

Selon la version officielle, cette explosion qui a déclenché ce 4 août par un incendie est la conséquence d’un stock de 2.750 tonnes de nitrate d’ammonium stockées au port depuis 2014, sans mesures de sécurité. Tandis que le président de la République, Michel Aoun, a pour sa part évoqué l’hypothèse d’une bombe ou d’un missile. Il a rejeté les appels à une enquête internationale, estimant qu’elle “diluerait la vérité“.

Alors, cet évènement tragique qui a engendré le courroux de la population a été le théâtre de violentes manifestations samedi et dimanche occasionnant ainsi un tué parmi les policiers et des centaines de blessés parmi les protestataires et les forces de l’ordre.

Pour rappel,  la Ministre de la Justice du Gouvernement Diab est agrégée des Facultés françaises de droit, professeur à la Faculté de droit et des sciences politiques de l’Université Saint-Joseph de Beyrouth, présidente de la Section de droit privé, et par ailleurs directeur du Centre d’études des droits du monde arabe (CEDROMA).

Médard KOFFI

Commentaires

commentaires