Actualite, Simple Avis par Pascal Kouassi

Le Jeûne. Ah ! Ce Jeûne. Le Paradoxe (Simple Avis Par Pascal Kouassi)


Le quatrième pilier de l’Islam, le jeûne, d’après ma culture de l’Islam, signifie « pénitence et partage. » Le musulman, pendant cette période, doit faire des efforts. S’il mange 2000 f par jour, il doit dépenser 1000f et donner l’autre moitié aux indigents, aux pauvres. C’est ça la pénitence et le partage.

‘’Que constatons-nous ? Cette période, chez nous, est plutôt une période de bombance. La veille, les marchés, les supermarchés grouillaient de monde. On faisait des achats comme si on préparait la fête de la Tabaski.’’

Que constatons-nous ? Cette période, chez nous, est plutôt une période de bombance. La veille, les marchés, les supermarchés grouillaient de monde. On faisait des achats comme si on préparait la fête de la Tabaski. Ceux qui dépensaient 3000 f par jour dépensent le double ou le triple aujourd’hui. Tous les soirs, jus divers : gnamankou, bissap, sucreries de différentes couleurs, et plats de toutes sortes : baka, salade, pommes de terre, galettes, riz, pizza …

Vers 18h, foule devant les boulangeries.

‘’Dans ce mois de pénitence où on doit se montrer frugal, on devient prodigue’’

Dans ce mois de pénitence où on doit se montrer frugal, on devient prodigue. Et ce sont les femmes qui souffrent de cette inexplicable prodigalité. Elles doivent se lever à 2 ou trois heures du matin pour préparer plusieurs mets. Dès 12 heures, elles recommencent à préparer jusqu’à 18 heures.

‘’Ceux qui dépensaient 3000 f par jour dépensent le double ou le triple aujourd’hui. Tous les soirs, jus divers : gnamankou, bissap, sucreries de différentes couleurs, et plats de toutes sortes : baka, salade, pommes de terre, galettes, riz, pizza …’’

À l’intérieur du pays, elles doivent même piler du foutu d’igname en pleine nuit. Comment expliquer ce paradoxe ? Pourquoi changer de régime alimentaire ? Améliorer le régime alimentaire dans un mois de jeûne ? Le jeûne se réduit-il alors à la privation de nourriture du lever au coucher du soleil ? A-t-on dit que ce qu’on n’a pas consommé dans ce laps de temps doit être rattrapé et enrichi ? C’est ce qu’on constate de 18 h 30 jusqu’à 5h.

Conséquence : les publicités concernant les nourritures ont fleuri sur les panneaux :ramadan mubarak, ramadan kareem…; aucun signe de jeûne n’a été perceptible sur les visages de ceux qui ont rompu collectivement le jeûne, présentés sur RTI 1. J’ai plutôt vu des visages rayonnants, de l’embonpoint.

À la fin du jeûne, pesez-vous. En principe, ceux qui pesaient 80 kg doivent peser à la fin du jeûne 70 kg. Si vous conservez le poids ou si vous le voyez à la hausse, c’est qu’il s’est agi pour vous d’une simple grève de la faim.

Commentaires

commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.