Actualite

Gestion des projets : 2B Consulting propose la formation en mode e-learning #Certification


Steve Blesson, Managing Partner, responsable de 2B Consulting

Steve Blesson, Managing Partner, responsable de 2B Consulting ( PH/lepointsur.com)

Abidjan le 06 octobre 2015(lepointsur.com)-Au cours d’un point de presse animé, le mardi 6 octobre, à Abidjan Plateau,Steve Blesson, responsable de 2B Consulting, Cabinet  conseil en  management, a fait une large présentation technique sur l’état du métier de gestion de projets en Côte d’Ivoire dans le cadre  de l’émergence 2020 telle que prônée par le gouvernement.

Gestion des projets: 2B Consulting propose  la formation en mode e-learning #Certification

Regrettant, cependant que la Côte d’Ivoire accuse un sérieux déficit en compétences de gestion de projets par rapport aux pays émergents. « Le développement d’un pays réside dans sa capacité à gérer ses projets. Les projets ne se limitent pas aux gros projets tels la réalisation des ponts. Un projet, c’est  se projeter en avant », a fait remarquer Steve Blesson

Evidemment, selon lui, tant que l’ensemble des projets de développement publics et privés sont gérés sans respecter les exigences des standards internationaux visant à l’efficience opérationnelle, il sera difficile pour la Côte d’Ivoire  d’atteindre l’émergence en. A juste titre, il propose la formation en mode e-learning comme solution pour sortir la Côte d’Ivoire de cet engrenage.

« Il  est urgent de concevoir un “Programme 2015-2020 de renforcement des capacités en management de projets pour combler le déficit en compétences et faire adopter une vraie culture de projets aux institutions et entreprises Ivoiriennes. C’est la solution la plus efficace, rapide, moins cher, flexible et ayant fait ses preuves est la formation en mode e-learning », a-t-il indiqué.

Puis d’ajouter que, «Pour la période 2015-2020, la Côte d’Ivoire aura besoin d’au moins 120 000 travailleurs formés au Pmbok  (Ndlr : guide reconnu comme la norme mondiale en management de projets), dont un minimum de 12 000 chefs de projets incluant 2000 certifiés Pmp ((Project Management Professional : la certification la plus globalement reconnue, respectée et exigée en management de projet)  ou Capm pour avoir une chance d’atteindre l’émergence »

A la question de savoir le portefeuille de l’Etat pour accompagner une telle initiative en vue de  mettre à niveau les entreprises ivoiriennes, Steve Blesson répond :«Il faut environ 10 milliards Fcfa pour mettre les entreprises de Côte d’Ivoire à niveau avec la formation en mode e-learning. Pour avoir au moins 5 000 personnes certifiées dans 5 ans ».

Dans une étude comparative avec les pays émergents, le conférencier a révélé que le Brésil qui a une population de 200 000 000 d’habitants, compte 17 620 certifiés Pmp, soit un certifié pour 10.000 habitants. Ce qui est 26 fois plus que la Côte d’Ivoire. L’Afrique du Sud avec  ses 53 millions d’habitants possède 3 698 certifiés et le Ghana 452 certifiés pour 26 millions d’habitants, soit respectivement 18 et 5 fois plus que la Côte d’Ivoire qui ne compte que 83 certifiés pour 23 millions d’habitants.

Les raisons de ce fossé avec les autres pays, selon le conférencier s’expliquent par le fait qu’en Côte d’Ivoire, « les travailleurs  veulent que ce soit l’entreprise qui  paie leur formation. Et même quand elle le fait, ils ne sont pas intéressés », révélant, dans la foulée que les Ivoiriens sont moins curieux, gèrent mal leurs ressources, tandis que leurs entreprises n’ont pas toujours de volonté en la matière.

Opportune Bath

Commentaires

commentaires