Actualite

[Lancement du Projet Transition Bas Carbone] La Côte d’Ivoire en action pour la réalisation de ses engagements climatiques


Abidjan, le 22-11-2023 (lepointsur.com) Le ministre de l’Environnement, du Développement durable et de la Transition écologique, Assahoré Konan Jacques, a officiellement inauguré le Projet Transition Bas Carbone lors d’une cérémonie qui s’est tenue à Abidjan Plateau le mardi 21 novembre 2023. Cette initiative majeure s’inscrit dans le cadre des engagements climatiques de la Côte d’Ivoire et renforce son statut de leader régional dans la lutte contre les changements climatiques.

Le ministre Assahoré Konan Jacques a souligné l’engagement ferme du gouvernement ivoirien à faire de la réduction des émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) une priorité, avec un objectif ambitieux de réduction de 30,41% d’ici 2030. Cette déclaration démontre la volonté politique de la Côte d’Ivoire à contribuer de manière significative aux efforts mondiaux visant à atténuer les effets dévastateurs des changements climatiques.

Le Projet Transition Bas Carbone, financé à hauteur de 5,9 millions d’euros (environ 3,8 milliards de F CFA) et opérationnel sur une période de quarante-huit mois, a été salué comme une étape cruciale dans la mise en œuvre des engagements climatiques de la Côte d’Ivoire. Francesca Di Mauro, Ambassadrice de l’Union européenne en Côte d’Ivoire, a souligné que le projet contribuera de manière significative à la réalisation des objectifs fixés par l’Accord de Paris sur le climat.

Au cœur du projet se trouve l’ambition de suivre de près la mise en œuvre des Contributions Déterminées au niveau National (CDN) de la Côte d’Ivoire. Un dispositif sophistiqué de mesures, de rapportages et de vérifications (MRV) d’informations factuelles sera déployé, assurant ainsi une transparence et une responsabilité accrues dans la réalisation des objectifs climatiques du pays.

Outre la surveillance des engagements climatiques, le Projet Transition Bas Carbone s’engage également à renforcer les capacités des acteurs étatiques impliqués. Cela comprend une attention particulière portée aux enjeux liés aux changements climatiques, avec une intégration explicite des aspects liés au genre et à l’inclusion sociale. La mise en œuvre du projet sera pilotée par le Ministère de l’Environnement, du Développement Durable et de la Transition Ecologique, avec le soutien technique d’Expertise France, en collaboration étroite avec les ministères sectoriels impliqués dans la réalisation des CDN. Parmi eux figurent les Ministères de l’Énergie, des Transports, de l’Agriculture, des Eaux et Forêts, des Déchets et de la Santé.

En lançant le Projet Transition Bas Carbone, la Côte d’Ivoire montre une fois de plus son engagement envers un avenir durable et résilient face aux défis climatiques mondiaux. Cette initiative démontre la détermination du pays à jouer un rôle actif dans la construction d’un monde plus vert et plus équilibré pour les générations futures.

Médard KOFFI avec Cicg

Commentaires

commentaires