Actualite, Contribution

Depuis que vous êtes partis… (Simple avis)


Depuis que, vous deux-là, vous êtes partis… Je vous dis qu’il y a beaucoup de choses qui ne me plaisent pas du tout. La seule chose qui me plaît, ce sont les piques. Chaque soir, je suis devant le poste téléviseur pour attendre et entendre des propos enflammés qui me bercent les oreilles. Surtout quand ils viennent des gens qui étaient proches de vous.

Depuis que vous êtes partis…

“Un social des plus hardis” est instauré. Or, c’est à cause de vous qu’on ne sentait pas la croissance. Des tonnes de riz, de sucre, de lait et de spaghettis ont déjà été distribuées par des hommes politiques et des élus locaux pendant le jeûne musulman. Par ailleurs, des colonnes de véhicules D avec à leur bord de hautes personnalités ont investi régions et communes pour installer des élus locaux. Une première en Côte d’Ivoire !

Depuis que vous êtes partis…

Ce qui me déplaît, c’est la place des artistes comédiens qui a été usurpée. Dans la société, chacun a sa place. Mais quand je vois que les politiques ont arraché les tabourets des Gbi de fer, Adama Dahico, Agalawal, Adrienne koutouan et autres, ça me fait mal jusqu’ààà…

Voyez vous-mêmes !

Cette année, l’examen du bepc est surveillé par des ministres avec à leur tête, le PM. Oui le même bepc que vous et moi avons passé là! Il faut les voir en train de distribuer des feuilles de sujets dans les salles de classes ! Peut-être pour le premier diplôme universitaire, le bac, le Vice sera là. Et ne soyez pas surpris d’entendre dans quelques jours, “candidats, approchez.”

Depuis que vous êtes partis…

Ce que j’avais aimé chez le PR, de mai 2011 à 2018, a fait donc place au folklore qu’on avait connu. J’ai aimé ses réalisations : le pont Hkb, l’autoroute de Grand- Bassam, les routes du Nord recouvertes de bitume, celles d’Abidjan qui ont retrouvé leur lustre, les rues d’Abidjan débarrassées des ordures, le barrage de Soubré et bien d’autres réalisations.

Depuis que vous êtes partis…

Malheureusement, on nous sert du folklore, du cirque. Des clubs de soutien fleurissent pour montrer et louer les réalisations du président. Ceux qui ont des yeux n’ont pas besoin de propagande pour apprécier les résultats des réalisations. Et on ne doit pas attendre que Mamadou, par exemple, vienne applaudir. Car on le sait, même si vous dansez dans l’eau, votre ennemi dira que vous soulevez de la poussière. Alors, débarrassez- vous de ces comédiens venus en grande partie partager le fruit de vos sacrifices. Redonnez la planche aux Oméga David, Amélie, Gohou et autres Digbeu Cravate. Regagnez vos bureaux pour vous pencher sur les dossiers. Si vous êtes en vacances, allez-vous reposer dans vos villages ou en Europe. Les scènes aux artistes, la politique aux politiciens !

Par Pascal Kouassi

Commentaires

commentaires