Actualite

Affrontements entre chauffeurs de “gbakas” et “gnambros”/ Sangaré Dramane (Snrtci) attaque le ministre Billon et Adama Touré (Cnrgci) (Actualisé)


Le dimanche 28 septembre 2014, les usagers de la route qui ont emprunté l’autoroute du Nord n’oublieront pas de si tôt cette journée. En effet, suite à des heurts entre chauffeurs de minicars communément appelé “gbaka” et les substituts de syndicats ou “gnambros” le trafic a été fortement perturbé.

Le président du Syndicat national pour le rassemblement des transporteurs de Côte d’Ivoire (Snrtci) Sangaré Dramane dans les locaux de lepointsur.com

Le président du Syndicat national pour le rassemblement des transporteurs de Côte d’Ivoire (Snrtci) Sangaré Dramane dans les locaux de lepointsur.com

Et pour cause, les premières informations dès 9 heures, ce dimanche donnait pour mort un apprenti “gbaka” qui aurait refusé de payer la somme de 100 FCFA à un “gnambro“.

Plus de 72 heures après, nous avons reçu la visite du président du Syndicat national pour le rassemblement des transporteurs de Côte d’Ivoire (Snrtci) Sangaré Dramane dans les locaux de lepointsur.com.

Grâce à lui, l’apprenti qui a été présenté comme mort recouvre la santé.

A l’en croire, depuis les premières heures, il est au chevet de la victime aux urgences du Centre hospitalier de Yopougon avec les présidents du Syndicat national de l’union des transporteurs de Côte d’Ivoire (Syntci) et celui du Syndicat pour l’union et la solidarité des transporteurs de Côte d’Ivoire (Sustci) pilotés respectivement par Abou Sagonon et Zagbahi Roger.

Pour preuve, notre interlocuteur nous a présenté les factures des scanners cervical, thoracique et cérébral, en date du lundi 29  septembre 2014, réalisés au Centre d’imagerie médical et de diagnostic de Yopougon non loin de la Pmi. Le Chu n’étant pas  à mesure de faire ces différents scanners. Toutes ces factures qui portent son nom attestent bien qu’il est au chevet de l’apprenti “gbaka”.

Au cours des échanges lors de cette visite, il a tenu à rassurer les populations sur les sorties dans certains médias et  l’attitude de certains responsables de syndicats qui, selon lui, font des déclarations sans vérifier les faits.

Par ailleurs, il a soutenu que la victime, le nommé  Diallo Abdoulaye serait un étudiant de nationalité guinéenne venu passer ses en vacances à Abidjan et “il a choisi ce métier pour se faire un peu de sou avant son retour dans son pays“. Ces paroles ont été confirmées par son tuteur Kéïta Mamadou qui s’est abstenu de nous accorder une interview.. “Toute la journée d’aujourd’hui je n’ai pas pu avoir accès à  comme cela se faisait d’habitude. Les médecins m’ont dit qu’il a besoin de repos,” a-t-il soutenu.

L’apprenti “gbaka” du nom de Diallo Abdoulaye se porte bien. Il a reçu tous les soins possible pour qu’il recouvre la santé“, a rassuré Sangaré Dramane qui n’apprécie pas le geste du président du syndicat de la Coordination nationale des gares routières de Côte d’Ivoire (Cngrci), Adama Touré.

Pour lui, ce dernier veut s’appuyer sur ces accointances avec Jean-Louis Billon ministre ivoirien du Commerce de l’artisanat et des Pme pour “se faire voir, comme il en a l’habitude“.

Nous étions en train de faire les trois scanners dont je vous ai présenté les factures hors du Chu quand nous avons été appelés par des proches d’Adama Touré aux environs de 14 heures pour nous dire de venir accueillir le ministre Billon au Chu de Yopougon.

Nous nous sommes dit que c’est normal qu’il vienne en tant que membre du gouvernement, mais que des personnalités mieux indiquées ont été nommées par décret, par le Président de la République pour gérer le problème des transporteurs“, a indiqué le président du Snrtci très remonté.

Avant de faire les propositions suivantes : L’identification des transporteurs, et celle des syndicats et le port d’uniforme bien numéroté par les syndicats.

La facture du scanner cérébral

La facture du scanner cérébral

Aussi, a-t-il souhaité des arrêts bien précis des “gbakas” afin d’éviter le cafouillage et le désordre dans un milieu qui n’a pas bonne presse.

Kpan Charles

 

 

Commentaires

commentaires