Actualite

Affaire “Sauvons FratMat”: Après le licenciement de deux travailleurs/ Alakagni sur le départ ? (Actualisé)


Alakagni Hala, journaliste au service économique de Frat-Mat (Ph: Dr)

Alakagni Hala, journaliste au service économique de Frat-Mat (Ph: Dr)

Un vent de licenciement traverse la Société Nouvelle de Presse et d’Edition de Côte d’Ivoire (SNPECI) Société d’d’Etat, Fraternité-Matin.  Après Elisabeth Goli, du service sport et le Directeur des affaires financières (Daf) Arsène Yao,  le journaliste Alakagni Hala du service économie est le 3ème  travailleur à être sur la liste des licenciés. Et pour cause, le journaliste vient d’écoper d’une mise à pieds de la part de son employeur, le Directeur Général de Fraternité-Matin, Venance Konan dont le motif ne nous a pas été clairement explicité. Cela fera deux travailleurs licenciés en deux jours. Selon des informations en notre possession, la liste n’est pas encore exhaustive, et ce sera une véritable saignée. En effet, confirme notre interlocuteur, “tous les agents soupçonnés d’avoir décrié la gestion du DG, soit dans les journaux ou sur les sites internet sont dans le viseur de Venance Konan“. Ce sera plus de 15 agents qui seraient “concernés” dans cette affaire qui pend, depuis peu devant l’inspection du travail d’Adjamé. Selon un confrère, une enquête interne à Fraternité Matin aurait révélé que des courriels contenant le 1er tract du collectif «Sauvons FratMat », seraient partis de l’ordinateur de Alakagni Hala, utilisant une connexion qui lui appartiendrait. Des experts informaticiens avaient en effet été sollicités par le DG Venance Konan pour situer les responsabilités. Concernant le journaliste Alakagni Hala, par ailleurs délégué du personnel et responsable syndical, il faut que son employeur ait l’autorisation de l’Inspecteur du travail de l’Inspection d’Adjamé.

Joint par téléphone pour en savoir davantage, le journaliste du service économie de Fraternité-Matin a préféré nous rencontrer, dès son “retour de voyage” afin de s’exprimer de vives voix.

Quant au DG de la SNPECI éditrice de Fraternité-Matin,Venance Konan nous n’avons pas pu le joindre pour avoir sa version des faits. Affaire à suivre…

Kpan Charles

 

 

Commentaires

commentaires

Les commentaires sont fermés