Actualite, La page de la femme

[2ème édition de la journée de la femme Lobi] L’initiatrice Sylvie KAMBOU : ” L’autonomisation des femmes ne peut se faire sans accompagnement  et formalisation ”


Abidjan, le 22-08-2021 (lepointsur.com) Venues de diverses régions du territoire, plus d’une centaine de femmes se sont mobilisées sur l’esplanade de la bibliothèque nationale d’Abidjan-Plateau, à l’occasion de la journée de la femme Lobi édition 2 (JFL2).
L’objectif de cette journée est de valoriser les compétences féminines et d’outiller les participantes à une meilleure compréhension du système entrepreneurial afin de faciliter des prises de décisions appropriées pour leur business et d’encourager les jeunes filles à s’inscrire dans la dynamique de l’esprit d’excellence comme gage de réussite.
Placée sous le thème : ” La femme Lobi face aux défis de l’autonomisation  dans une société en constante évolution ”, l’édition de 2021, tenue cette année, est la deuxième du genre, après celle d’août 2019.
 
En effet, cette édition a été marquée par plusieurs moments forts, notamment une cérémonie officielle ponctuée d’allocutions des autorités, des panels, prestations artistiques, visite des stands et remise de certificats de participation…
Au pupitre, se sont succédé pour les allocutions, l’initiatrice de la JFL, Sylvie KAMBOU, les représentants de la marraine, Madame Viviane DAH, de la Présidente d’honneur, Madame Coulibaly Mariale Épouse DAH et de la Patronne de l’événement, Madame Kaba Nialé, Ministre du plan et du développement.
 
Ces derniers ont, dans leurs discours respectifs, rappelé le rôle important de la femme de manière générale et la femme lobi en particulier dans la gestion de son autonomie.
 
A les en croire, quand on parle d’autonomisation, la femme lobi est autonome, mais elle a besoin d’accompagnement, de moyens pour parfaire ce qu’elle a commencé, ce qu’elle fait  dans l’informel. Et cela  nécessite l’union des forces. Car, aucune contrée ne peut se développer sans union.
 
Toutefois, ils ont réaffirmé leur soutien à la cause des femmes lobi et rassuré l’initiatrice Sylvie KAMBOU, quant à son engagement pour la prise en compte des intérêts de la femme Lobi.
 
Pour l’initiatrice de cet événement, Sylvie KAMBOU, en organisant cette journée, c’est de créer la lucarne et une fusion de toutes ces compétences afin de pouvoir se mettre ensemble pour faire avancer la communauté lobi, surtout celle des femmes.
Selon elle, il y a beaucoup de défis a relever quand on parle d’autonomisation. Par exemple, les conditions extrêmement difficiles pour les femmes qui font du tchapalo.
il faut l’accompagnement pour que ces femmes là puissent sortir de l’informel pour arriver au niveau de formel. Et c’est le moment de lancer ce processus pour que la formalisation soit faite pour qu’elles puissent vraiment bénéficier du produit de leur labeur ”, a-t-elle déclaré.
Par ailleurs, elle lance un appel à la gent féminine dans le but de se mobiliser dans la réalisation des problèmes qui affectent la communauté lobi.
Étant seul, on va vite, mais ensemble, on va plus loin. Nous avons l’intention d’aller plus loin, ne pas s’arrêter et de pouvoir ensemble participer à cet élan de développement ”, a-t-elle rassuré.
 
Noto’s que la ” Journée de la Femme Lobi ‘‘ (JFL) est un événement de l’ONG Femmes d’Actions Femmes de Valeurs (FAFeV), un concept LOBIKHER.
Médard KOFFI

Commentaires

commentaires