Actualite

Rendez-vous avec les jeunes/Sidi Touré à la jeunesse de Béoumi : ‘’La nouvelle Constitution est une réponse à la problématique de l’emploi des jeunes’’


Avec les élèves avec qui le ministre est ici en plein échange, ...

Avec les élèves avec qui le ministre est ici en plein échange, …

CIV-lepointsur.com (Abidjan, le 12-10-2016) La tournée nationale du ministère de la Promotion de la Jeunesse, de l’Emploi des Jeunes et du Service Civique, dénommée ”Les rendez-vous avec les jeunes ” était  à  sa quatrième localité le lundi 10 octobre 2016 à Béoumi. A la salle des fêtes de la Mairie de cette localité, le ministre Sidi Touré a échangé avec l’ensemble de la jeunesse dans un langage franc et direct. À  cette occasion, il n’a pas occulté l’actualité brûlante, notamment la nouvelle Constitution.

...comme avec l'ensemble des jeunes de la ville de Béoumi, il s'est agi d'un soutien franc à la nouvelle Constitution.

…comme avec l’ensemble des jeunes de la ville de Béoumi, il s’est agi d’un soutien franc à la nouvelle Constitution.

« Alassane Ouattara a jugé cette réforme constitutionnelle utile parce qu’elle permettra au pays de tourner définitivement le dos à la violence et à la haine », note le natif de Béoumi. Ajoutant dans la foulée qu’une Constitution vise le bien du peuple. Pour lui, en effet, « la nouvelle Constitution se veut une réponse adéquate à la problématique de l’emploi des jeunes ».

A juste titre, il les a exhortés à aller partout dans les villages,  les hameaux, pour demander à leurs pairs jeunes, à leurs amis, à leur parents de voter massivement pour le ”oui” le 30 octobre 2016. « Votre mobilisation à Béoumi doit servir d’exemple en Côte d’Ivoire», a-t-il souhaité.

Le ministre Sidi Touré n’ pas manqué d’égrener toutes les actions déjà menées en faveur des jeunes. Entre autres, le financement de plus de 59 projets financés à hauteur de 20 millions Fcfa et la prise en charge de 79 autres jeunes qui vont bénéficier incessamment de financements gratuits pendant 06 mois. Selon lui tous ces projets voulus et ordonnés par le Président de la République n’iront à leur terme que dans un climat social de paix.

Idrissa Konaté

 

Commentaires

commentaires