Actualite

[Région du Guémon/Mise en œuvre de la norme ARS-1000 pour le cacao durable] Les acteurs de la filière sensibilisés par le Conseil café-cacao et ses partenaires


M. Koffi Kan Roland, délégué régional du conseil café-cacao en charge des Régions du Cavally et du Guémon

Duékoué, le 09-05-2023 (lepointsur.com) La déforestation et la dégradation de la forêt sont à l’origine du réchauffement climatique dans le monde. C’est pour lutter contre ces réalités qui ont des conséquences néfastes sur le cours de la vie que l’Union Européenne a initié la mise en œuvre du concept « agroforesterie« .

Le SG 1 de la préfecture du Département de Duékoué, représentant le Préfet de la Région du Guémon, Préfet du Département de Duékoué par ailleurs, président de la cérémonie

Une norme internationale que la Côte d’Ivoire, premier producteur international, à l’instar de plusieurs Nations productrices du binôme café-cacao, n’engage aucun effort pour respecter. D’où l’organisation de cette séance de sensibilisation des acteurs du milieu rural des Régions du Cavally et du Guémon par le Conseil du café-cacao, dans le cadre de la promotion de l’agroforesterie. Activité débutée aujourd’hui (mardi 09 mai 2023)  à Duékoué, à la salle Paul Gui Dibo de la Mairie.

Une vue des acteurs de la filière café-cacao, les autorités politiques, et administratives, les ONG et les leaders communautaires conduits par le membres du corps préfectoral du Département de Duékoué

Après les mots de bienvenue de M. Tafin, représentant le Maire de Duékoué, le délégué régional du conseil café-cacao en charge des régions du Guémon et du Cavally a situé la symbolique de cette cérémonie : présenter la norme ARS-1000 pour le cacao durable non sans montrer les exigences liées à l’agroforesterie en Côte d’Ivoire.

Au-delà de ces normes, le CCC entend ainsi aider les producteurs à s’impliquer activement dans la mise en œuvre effective de ces normes afin d’augmenter les productions ivoiriennes d’une part et, d’autre part, d’augmenter les revenus des producteurs non sans rendre plus compétitif les productions agricoles ivoiriennes sur le marché international.

Plusieurs acteurs de la filière café-cacao ont répondu à l’appel de la délégation régionale du conseil café-cacao

Représentant le Préfet de la Région du Guémon, Préfet du Département de Duékoué, le SG 1 de la préfecture de Duékoué a exhorté davantage tous les acteurs de la filière du café-cacao à s’approprier ce projet pour permettre la très bonne traçabilité de leurs produits.

Rappelons que des projections diapositives faites par le MEMINADER, le conseil café-cacao, l’ANADER et le MINEF et les échanges entre les différents conférenciers et les producteurs du café-cacao ont marqué le clou de cette rencontre.

Laine Gonkanou, Correspondant Régional

Commentaires

commentaires