Actualite, Collectivités

Développement de Fresco/ Le Conseil municipal et la SODEF joueront leur crédibilité, en août


Le président du Conseil Régional interpellé 

Phillipe Légré, ex-ministre des Sports et Loisirs cède le fauteuil à Alain Logbognon qui a la charge du ministère de la Promotion de la jeunesse et des Sports et Loisirs, depuis décembre 2013 (Ph : Archives)

Phillipe Légré, ex-ministre des Sports et Loisirs (à Droite) cède le fauteuil à Alain Logbognon (à Gauche) qui a la charge du ministère de la Promotion de la jeunesse et des Sports et Loisirs, depuis décembre 2013. Les deux élus pour le développement de la Région du Gboklè. (Ph : Archives)

Le Conseil municipal de la Commune de Fresco pourra-t-il convaincre en sa deuxième session ordinaire qui se tiendra vendredi 8 août 2014 ? Ce, concernant l’état d’exécution du budget de la Commune ? La question mérite d’être posée. Tant sur la page Facebook du maire, le ministre Alain Lobognon, le post laisse transparaître que ce ne sera pas une partie de plaisir.

Outre se passage tant attendu par la population, pendant la même journée, dans l’après-midi, se tiendra l’assemblée générale constitutive de la SODEF (Société de Développement de Fresco). Une société anonyme au capital de 10.000.000 FCFA, selon le ministre Alain Lobognon et fils de la Région.

Cette rencontre une fois de plus, regroupera toutes les filles et tous les fils de Fresco. “Elle va contribuer à accélérer les différents projets de développement de la Commune“, déclare le maire sur sa page.

Pour une gestion transparente du montant ci-dessus énuméré le Président du Conseil d’Administration (PCA) ainsi que la nomination de tous les administrateurs la SODEF se feront en présence du Notaire, selon le ministre.

Fresco veut bien figurer sur la liste des communes ivoiriennes qui se développent“, conclut Alain Lobognon.

Quand on sait qu’il y a quelques jours le ministre Alain Lobognon lançait un post sur sa page sans toutefois désigner qui que ce soit en ces termes : “Je regrette d’avoir appelé les miens à élire dans ma région un troubadour sans consistance“, le président du Conseil Régional du Gboklè, Phillipe Legré, est interpellé en toile de fond. Et ce, dans l’utilisation de la gestion transparente du denier public.

En effet, il y aura de la transparence ou rien en l’air, et des vérités seront dites selon certaines sources proches de certains élus, “afin que les filles et fils de cette région bénéficient du mieux-être et non des discours des salons feutrés“.

Serges Mignon

Commentaires

commentaires

Vote final

Note finale 0