Actualite

[Côte d’Ivoire/Stop à la migration irrégulière] Les organisations de jeunesses apportent des pistes de solutions et des recommandations


Abidjan, le 08-04-2021 (lepointsur.com) ‘’ Autonomiser les jeunes en Afrique grâce aux médias et la communication‘’, tel est le titre du projet initié par l’UNESCO en partenariat avec les organisations de jeunesse.

En vue d’apporter des pistes de solutions et des recommandations à la lutte contre la migration irrégulière, les organisations de jeunesse se sont réunies ce jeudi 08 avril 2021 au Centre national de matériels scientifiques (CNMS) à Cocody.

Au cours de la cérémonie d’ouverture de ces travaux de restitutions, le coordonnateur du projet de lutte contre la migration irrégulière au Bureau de l’UNESCO, Boni Claver, a signifié que le but principal est de permettre aux organisations de jeunesses, de faire la restitution des campagnes de sensibilisation auxquelles elles ont pris part afin de faire des propositions de solutions et de recommandations pour freiner la migration régulière dans les communautés.

Le coordonnateur du projet de lutte contre la migration irrégulière au Bureau de l’UNESCO, Boni Claver,

Pour lui, il était question de s’arrêter un moment et comment est-ce que mobiliser les médias à contribuer à la lutte contre la migration irrégulière, d’où le titre du projet ‘’ Autonomiser les jeunes en Afrique grâce aux médias et la communication ‘’. En un mot sensibiliser les jeunes à travers les médias et la communication.

Selon Boni Claver, l’une des raisons fondamentales qui fait que ce fléau continue de s’étendre, c’est le manque d’informations. Ainsi,  il faut renforcer l’accès à l’information sur les dangers et les risques liés à  l’immigration irrégulière.

Par ailleurs, le président de l’ONG de Lutte contre l’immigration illégale Secours Assistance et Développement (LISAD), N’dri Hervé, migrant revenu du golf  a apporté un témoignage émouvant ainsi d’autres victimes notamment Mlle Larissa Bah et Mlle Pauline.

Après ces différents témoignages, il a lancé un message fort à, la jeunesse ivoirienne. ‘’ Croire que l’Europe est un eldorado, c’est se faire des illusions. Par conséquent, les jeunes doivent rester en Côte d’Ivoire, même en faisant un petit métier et qu’on peut rester chez soi pour gagner ‘’.

Étaient présentes à ces travaux de restitution, les associations de jeunesses notamment le développement de l’excellence de la paix en  Côte d’Ivoire (REDEPCI), l’ONG Génération innovante (GI) et l’INDP.

Toutes ont exprimé leur gratitude et remercié l’UNESCO pour la lucarne qu’elle leur offre afin de pouvoir témoigner plus ou moins ou faire un petit bilan qu’ils ont retenu tout au long des assises sur les sensibilisations.

Notons qu’à l’issue de ces différents travaux, toutes les solutions ou recommandations produites par les organisations de jeunesses seront confinées dans un seul rapport qui sera soumis aux autorités concernant la question de la migration irrégulière. 

Médard KOFFI

Commentaires

commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.