Actualite, Jeunesse Active

[Côte d’Ivoire] Le RECLTASU sensibilise les élèves et étudiants sur les méfaits du tabagisme


Abidjan, 14-05-2024 (lepointsur.com) Le Réseau des communicateurs engagés dans la lutte contre le tabagisme et l’alcool en milieu scolaire et universitaire (RECLTASU), avec le soutien du Programme National de lutte contre le Tabagisme et les autres Addictions (PNLTA), a lancé une campagne de sensibilisation à l’occasion de ses 10 ans d’activité contre le tabagisme et la drogue en milieu scolaire et universitaire.

Sous la thématique : « Quelle place des hommes de médias dans la lutte anti-tabac ? », cette campagne s’inscrit dans le plan d’actions annuel de l’organisation. Elle vise à créer un cadre d’échange et d’écoute entre spécialistes sur la question et les élèves, afin de tirer la sonnette d’alarme face à la recrudescence de ce phénomène juvénile, en particulier chez les élèves.

Dimitri Agoutsi, président du RECLTASU, a déclaré : « Nous encourageons les médias à s’intéresser à la lutte anti-tabac. L’article 12 de l’OMS de la lutte contre le tabac demande aux journalistes de s’impliquer davantage dans la lutte. Chicha, la cigarette électronique, les produits dérivés de la nicotine tuent. Il nous faut sensibiliser la jeunesse ivoirienne à travers notre plume, les élèves et étudiants en général pour une meilleure prise de conscience sur ce phénomène qui ronge notre société ». Il a également souligné que « chaque année, ce sont 5000 personnes qui décèdent à cause du tabagisme en Côte d’Ivoire et que 28 milliards de Francs CFA ont été dépensés par l’État de Côte d’Ivoire pour les malades du tabagisme. Nous comptons freiner l’expansion du tabagisme et sensibiliser les jeunes car, on ne peut pas bâtir une Côte d’Ivoire émergente avec des jeunes qui consomment du tabac ».

De son côté, Dr Ernest Zotoua, Directeur Coordinateur du PNLTA, a expliqué que : « le tabac est un tueur silencieux et ne cesse de gagner du terrain en Côte d’Ivoire. C’est pourquoi, le Ministère de la Santé et de la Couverture Maladie Universelle a mis en place des stratégies pour freiner l’expansion du tabagisme et de l’abus d’alcool, afin que les jeunes soient éduqués à ne surtout pas toucher, ni fumer la cigarette, les chichas ainsi que les produits électroniques dérivés du tabac ».

Le tabac est une cause majeure de décès, de maladie et d’appauvrissement partout dans le monde et principalement en Côte d’Ivoire. L’épidémie du tabagisme est l’une des plus graves menaces pesant sur la santé publique mondiale, faisant plus de huit millions de morts chaque année dans le monde, dont plus de sept millions sont des consommateurs de tabac. Environ 1.200.000 non-fumeurs sont involontairement exposés à la fumée du tabac.

Face à cette situation, le gouvernement ivoirien est à pied d’œuvre pour apporter les solutions susceptibles d’inverser la tendance à travers la mise en œuvre de la Convention Cadre de l’OMS pour la lutte antitabac.

Lepointsur.com avec Sercom

Commentaires

commentaires