Actualite

Côte d’Ivoire-Education/La Fesci menace


-Les enseignants du supérieur en grève

Pr Ouattara Mamadou SG de la Coordination nationale des enseignants et chercheurs (Cnec)

Pr Ouattara Mamadou SG de la Coordination nationale des enseignants et chercheurs (Cnec)

Les premiers responsables de l’enseignement et de l’éducation en Côte d’Ivoire semblent jouer avec le feu. Sinon, comment comprendre qu’après les mouvements de grèves  des élèves, étudiants et enseignants),  il y’a peu lesdites autorités n’aient  pas pris très au sérieux  les risques de perturbation des cours, surtout dans l’enseignement supérieur.  A  la faveur d’une conférence de presse tenue à l’Université, Nangui Abrogoua d’Abobo-Adjamé,  le 13 avril 2015, les enseignants  ont  annoncé  des jours mouvementés, au cas où, leurs revendications ne seraient pas prises en compte.

Des jours incertains pointent à l’horizon dans le système éducatif ivoirien.  Notamment, dans l’enseignement supérieur. Faute de prendre en compte les différentes revendications de la Fesci et des enseignants, ce département très sensible du tissu social  court  le risque certain d’être secoué par des troubles. D’ailleurs, point n’est besoin de rappeler que le chapelet de revendications de la Fesci n’a pas été pris en compte, excepté le repêchage au Baccalauréat, la confirmation du BTS 2014, la suppression de la carte biométrique, encore moins, celles des enseignants qui sont rentrés dans la danse depuis le lundi 13 avril 2015. C’est le lieu de rappeler que l’équipement des bibliothèques, la livraison des laboratoires équipés, le logement des étudiants en résidences  universitaires(…) comme souhaités  par l’organisation syndicale (Fesci) est jusqu’à ce jour resté sans suite selon un responsable de cette association syndicale. Toute chose qui a quelque peu irrité ladite organisation. Qui envisage de mener des  actions d’envergure pour se faire entendre dans les prochains jours, si rien n’est fait dans ce sens. Autant dire que si l’on n’y prend garde, la quiétude ne sera pas de mise  les prochains jours  dans le système éducatif ivoirien.

EKB

Commentaires

commentaires