Actualite

[Côte d’Ivoire] Après plus de 10 jours grèves des agents de la DGAMP : les activités portuaires au ralenti


-Les marins pêcheurs et les opérateurs économiques des ports bloqués

La grève prolongée des agents de la Direction générale Affaire maritime et portuaires (Dgamp) fait prendre un coup aux activités portuaires en Côte d’Ivoire.

Le courrier du ministre

Cela fait onze jours que les activités de la Direction des Affaires maritimes et portuaires (Dgamp) sont bloquées. Face au mutisme des autorités, les activités portuaires sont en train de prendre un sérieux coup. “Depuis le début de la grève, à part au courrier de menace du ministre (31 mai 2018), nous n’avons reçu aucune correspondance du ministère faisant mention de nous recevoir. Nous voulons rencontrer le Premier ministre pour lui faire un rapport clair et bien détaillé des cas de magouilles du DG“, a indiqué l’adjudant Trazié Madison (porte-parole et SGA de la coalition des syndicats de la Fédération de l’union des affaires maritimes).

En attendant, les véhicules sont bloqués par la coalitions des syndicats, le DG, Tano Bertin n’a pas accès à son bureau ainsi que les marins pêcheurs à leurs carnets d’embarquement et de débarquement qui sont logés à la Dgamp. Les opérateurs économiques ne peuvent plus déposer les Manifestes (à partir desquels les chèques sont signés pour décaissement de fonds au Trésor).

Depuis le 23 mai 2018, la coalition H20-FLAM a déclenché un mouvement de grève de 72 heures portant sur trois points de revendication, qui n’est pas tombé dans des oreilles attentives.

Face à cet échec, la coalition a été rejoint par d’autres syndicats pour reconduire la grève jusqu’à l’obtention de la satisfaction.

Le Port autonome d’Abidjan (PAA) a la plus grande capacité d’accueil sur la côte ouest-africaine avec 34 postes à quai sur 6 km, un trafic annuel de plus de 21 millions de tonnes, 140 000 m2 de magasins cales et de hangars, une capacité d’accueil de 60 navires en opérations commerciales simultanées etc.

Le Port autonome d’Abidjan a affiché de bons résultats en termes de trafic au cours de l’année 2017. De 21.734.640 t en 2016, le trafic global est passé à 22.556.809 t au cours de l’année écoulée, soit une progression de 3.8%.

Cette grève prolongée des agents de la Dgamp est une entrave liée à la compétitivité des ports ivoiriens (Abidjan et San-Pédro).

Kpan Charles

Commentaires

commentaires