Comité central du FPI aujourd’hui: Affi mis sous forte pression


Le clash annoncé au Front populaire ivoirien (FPI, ex-parti au pouvoir) à la session extraordinaire de son Comité central qui s’ouvre, samedi, risque de n’avoir pas lieu, le secrétariat général ayant ‘’verrouillé’’, jeudi, ce qui pourrait constituer un ‘’os’’ dans la gorge du Président Pascal Affi N’guessan.

Les instances statutaires du FPI participeront, à coup sûr, à la session extraordinaire du Comité central de leur parti, ce samedi matin, l’esprit ‘’dégagé” après les décisions arrêtées par le Secrétariat général.

‘’Le Comité central est, désormais, vidé de son contenu” a analysé un baron du FPI ayant pris part à la réunion du jeudi. Selon lui, en demandant au ‘’parti de maintenir sa présence au sein de la CEI”, le Secrétariat général a ‘’oint le Président Affi” pour décider de la marche du parti de l’ex-Président ivoirien.

Samedi, il s’agira, poursuit-il, pour le Comité central d’entériner ‘’toutes les décisions prises”. C’est la preuve, ajoute-t-il que ‘’nos dirigeants savent se retrouver, devant l’adversité, autour de l’essentiel qu’est l’intérêt” du parti.

Pour ne pas faire les choses à moitié et avoir une ‘’mainmise ” sur la rencontre, un proche de Pascal Affi N’guessan assure que ‘’les cartes de membres FPI seront exigées pour prendre part au Comité central”, conformément aux dispositions réglementaires.

Une subtile manœuvre pour ‘’filtrer” les participants, sachant que depuis belle lurette, cette disposition ‘’avait été mise en veilleuse” et surtout qu’après la longue crise militaro-politique qui s’est soldée par une dévastatrice crise post-électorale, il n’est pas certain que des ‘’membres” possèdent, encore, ce ”sésame”.

A l’évidence, le Président Pascal Affi N’guessan, balloté par la dernière crise interne née du renouvellement du Secrétariat général, début juillet, est sur le point de retrouver toute son ‘’autorité” sur un parti qui a failli lui échapper, malgré l’existence de ‘’poches de résistance” qui rentreront dans les ‘’rangs”, assure ce proche de M. Affi.

Source: APA

Commentaires

commentaires

Les commentaires sont fermés