Actualite

[Santé/Covid-19] En raison de la pandémie, 10 millions d’enfants supplémentaires risquent d’être atteints de la malnutrition aiguë


Abidjan, 22-05-2020 (lepointsur.com) En raison de la pandémie à Coronavirus (Covid-19), 10 millions d’enfants supplémentaires pourraient être atteints de la malnutrition aiguë dans le monde, selon un communiqué du Programme alimentaire mondial (PAM), rendu public mercredi 20 mai dernier.

«Si nous n’agissons pas maintenant, les générations futures subiront des pertes dévastatrices en termes de vies, de santé et de productivité», prévient Lauren Landis, directrice de la nutrition au Programme alimentaire mondial.

D’après la note d’information, le nombre de jeunes enfants souffrant de cette forme de sous-nutrition potentiellement mortelle pourrait augmenter de 20 % en raison de l’impact socio-économique de la crise sanitaire actuelle.

C’est pour cela d’ailleurs, le PAM, à travers ce communiqué, a mis en garde sur les effets dévastateurs que ce virus pourrait avoir sur les enfants déjà affaiblis par une mauvaise alimentation. Des conséquences qui pourraient se faire sentir pendant des mois, des années, voire des décennies à venir.

Selon les projections du PAM sur la malnutrition aiguë chez les enfants de moins de cinq ans, seule l’insécurité alimentaire est à l’origine de ce fléau qui est causée par une alimentation insuffisante ou par une maladie, ou les deux, entraînant une perte de poids soudaine qui, si elle n’est pas traitée, peut conduire à la mort.

A travers le monde, ce sont plus de 22 millions d’enfants de moins de cinq ans, de femmes enceintes et de mères allaitantes qui sont couchés par la malnutrition. Ces personnes comptent sur le PAM pour leur fournir des aliments spécialisés et des micronutriments pour la prévention et le traitement de la sous-nutrition.

Georges Kouamé

Commentaires

commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.