Actualite

Procès à la Haye : Le mouvement “Ne touche pas mon Rdr” rappelle les crimes commis sous le régime Gbagbo #Cpi


CIV-lepointsur.com (Abidjan, 29-1-206) Le mouvement ‘’Ne touche pas mon Rdr’’ ne veut pas rester en marge de la manifestation de la vérité dans le cadre du procès ouvert le jeudi 28 janvier 2016 à la Haye contre l’ancien Président Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé, ancien chef de file de la galaxie patriotique pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité.

Pour ce faire, à travers une déclaration estampillée Ben Kayala, dont copie est parvenue au journal web lepointsur.com, ce mouvement a essayé, autant que faire se peut, de ressasser certains crimes perpétrés au temps du règne de Laurent Gbagbo. « Le Mouvement ‘’Ne Touche Pas à Mon RDR’’ appelle à la manifestation de la vérité pour qu’enfin, nos martyrs puissent reposer en paix », a fait savoir le président Ben Kayala.

Puis d’appeler « tous les républicains, à prier pour ceux dont le sang  a été versé pour que la lutte aboutisse ». Dans la foulée, Ben Kayala a égrené le chapelet des nombreuses victimes du Rdr tombés pendant la mandature de Laurent Gbagbo. Il s’agit notamment des sept femmes d’Abobo qui, selon lui, « ont été massacrées par les sbires de Laurent Gbagbo ».

« N’oublions pas toutes les victimes innocentes de l’Article 125 de Charles Blé Goudé et des jeunes patriotes. N’oublions pas le massacre des jeunes militants  au siège du Rdr de Yopougon-Wassakara en attente des résultats de la présidentielle de 2010. N’oublions pas aussi les 2275 victimes formellement identifiées comme militants du Rdr », a-t-il ajouté.

Il n’a pas manqué de saluer la volonté de la Cour pénale internationale de situer les responsabilités de ces milliers de morts pour que,  « plus jamais, sur notre continent, un chef d’Etat et son clan ne prennent en otage la vie et le destin de millions de leurs concitoyens ».

Idrissa Konaté

Légende photo de Une : Ben Kayala, président du mouvement ‘’Ne touche pas mon Rdr’’

Commentaires

commentaires