Actualite

Prise en compte des Blessés de Guéyo/ L’honorable Ignace Gnézéré rassure


Ignace Gnézéré, député de la Sous-préfecture de Guéyo (Ph: Dr)

Ignace Gnézéré, député de la Sous-préfecture de Guéyo (Ph: Dr)

L’honorable Ignace Gnézéré, député de la circonscription de Guéyo Sous-préfecture a tenu à nous rassurer sur la prise en compte des blessés du village de Baléko. L’élu que la rédaction de www.lepointsur.com a pu joindre dans la journée du mercredi 26 mars 2014, a indiqué qu’il veillera sur l’état de santé des victimes. “C’est un malheur qui est arrivé à mes administrés. Je mets tout en œuvre pour apporter les moyens pour leurs soins“, a rassuré Ignace Gnézéré. Contrairement aux premières journées, au cours desquelles certains accompagnateurs observaient une lenteur des soins de certaines victimes sans grand moyen, les choses semblent rentrés dans l’ordre. “Nous sommes très bien traités grâce au député“, a déclaré l’une des victimes jointes par téléphone. Les quatre cas graves GNAKA (évacué pour coma), KAMBIRE Michel (évacué pour saignement thoracique), WIGA Lacina (évacué pour traumatisme des membres inférieurs) et KONE Yacou (évacué pour traumatisme crânien) transférés à l’hôpital général de Guéyo à celle de Soubré recouvre la santé peu à peu. Gnaka qui était dans le coma dès les premières heures commence à en sortir. “ça commence à aller chez lui”, a rassuré Koné Yacou, l’un des accompagnateurs des victimes.

En effet, c’est le dimanche 23 mars 2014, qu’au retour d’une fête organisée par les femmes en hommage au député que deux camions de ramassage de produits de types Kia Motors se sont heurtés. Le bilan faisait état d’un mort et de dix blessés. Six victimes dont les cas n’étaient pas trop graves sont restés à l’hôpital général de Guéyo.

Quelques jours avant, le préfet de Guéyo, René Famy Kouamé avait fait une sensibilisation doublée d’une mobilisation pour accueillir le parrain de cette cérémonie qui n’était autre que le président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, Guillaume Kigbafori Soro qui s’est fait représenté par l’un de ses vice-président, par ailleurs député de Sinfra, Irié Bi.

L’honorable Ignace Gnézéré a indiqué qu’il mettra quelques semaines dans la région pour véhiculer le message de “paix” tel que prôné par le chef de l’Etat Alassane Ouattara et sensibilisera les populations sur certaines décisions prises à l’Assemblée nationale, souvent mal interprétées par l’opinion.

Serges Mignon

 

 

Commentaires

commentaires

Vote final

Note finale 0

Les commentaires sont fermés