Actualite, Contribution, Point de vue, Point Sur, Simple Avis par Pascal Kouassi

Prévision météo-politique avérée (Simple avis Par Pascal Kouassi)


Dans mon post de jeudi dernier, je titrais “Les anciens s’invitent au banquet”…” des véhicules tout terrains seront mis à leur disposition pour aller arracher l’ivraie que leur ancien camarade se promène pour semer depuis qu’il ne peut plus s’asseoir pour tabouret retiré.” Cela s’est avéré.

Ces mouvements de soutien politique qui ne durent que le temps d’un pouvoir

En fait, on les a plutôt invités au banquet. Mais la mission que j’avais pressentie est la même. Dans ce prestigieux lieu des colloques, des symposiums, des conférences, en un mot, des rencontres sérieuses, on a rassemblé des gens, la plupart désœuvrés, pour leur confier , selon les intervenants et le président élu (qui a balbutié au micro comme s’il ne cernait pas bien la tâche à lui confiée), UNE MISSION : les anciens fescistes, nouveaux adhérents du Rhdp, doivent aller sur le terrain pour dire LA VÉRITÉ où leur ancien camarade passe pour propager LE MENSONGE .

’On a commencé à se promener pour installer des élus locaux : maires, présidents de conseils généraux, à asseoir aussi des clubs de soutien comme autant des “Bédié Ambi Kô”, “Cercle national Bédié” ou après “Deux millions de filles pour Gbagbo” et autres groupes de soutien à but stomacal.’’

Voilà la mission qui a déplacé des membres du gouvernement et leurs suites, dans ce lieu prestigieux, cette mission qui a également déplacé des chefs traditionnels qui, eux, ne manquent aucune de ces occasions pour s’occuper un peu et repartir avec quelques billets et bouteilles.

Et c’est ce genre de scène qu’on va nous servir pendant 17 mois encore. On a commencé à se promener pour installer des élus locaux : maires, présidents de conseils généraux, à asseoir aussi des clubs de soutien comme au temps des “Bédié Ambi Kô”, “Cercle national Bédié” ou après “Deux millions de filles pour Gbagbo” et autres groupes de soutien à but stomacal.

‘’Générosité débordante : 55 millions de vivres par-ici, 30 millions par-là, les tonnes de sacs de riz, de paquets de sucre et de pâte, de boîtes de lait s’amoncellent comme si la communauté musulmane était frappée par un sinistre. Quel paradoxe !’’

On va se promener pour dépenser l’argent de l’État dans des scènes burlesques. Déjà, depuis le 6 mai, début du jeune musulman, on se promène de ville en ville pour distribuer des vivres. On pratique un social jamais vu. Distribuer de la nourriture à des gens qui observent le 4e pilier de l’Islam, des fidèles qui doivent jeûner et offrir aux indigents ce qu’ils ne consomment pas ! Générosité débordante : 55 millions de vivres par-ici, 30 millions par-là, les tonnes de sacs de riz, de paquets de sucre et de pâte, de boîtes de lait s’amoncellent comme si la communauté musulmane était frappée par un sinistre. Quel paradoxe !

‘’Entre temps, combien ont coûté à la caisse de l’État la location de la Fondation FHB pour la Recherche de la Paix, la nourriture et le transport de tous ceux qu’on a convoyés à Yamoussoukro pour asseoir ce club ?’’

Et puis, entre temps, combien ont coûté à la caisse de l’État la location de la Fondation FHB pour la Recherche de la Paix, la nourriture et le transport de tous ceux qu’on a convoyés à Yamoussoukro pour asseoir ce club ? A-t-on besoin de se rendre à Yamoussoukro pour ça quand on sait que la majorité de ces recrues réside à Abidjan ? Combien va-t-on allouer à ce club pour son fonctionnement ? Et pour quel objectif ? Contrer la pré-campagne de leur ancien camarade et allié. Rien que ça !

Par Pascal Kouassi

Commentaires

commentaires