Actualite, Point Sur

[Marche de la Pentecôte] La dix-huitième édition sous le signe de l’unité, de la foi et du partage


Abidjan, le 20 mai 2024 (lepointsur.com) Le stade d’Angré, dans la commune de Cocody, a accueilli ce lundi la 18ème édition de la Marche de la Pentecôte, organisée par l’Église Pentecôte Internationale de Côte d’Ivoire (EPICI). Placée sous le thème « Ranimons la flamme du Saint-Esprit » (2 Timothée 1:14), cette édition a rassemblé des milliers de fidèles venus célébrer dans un esprit de fraternité et de dévotion.

Le Pasteur TEYA Kobenan Jonas, Directeur National du Ministère de la Jeunesse, a ouvert la marche en soulignant l’importance de cet événement pour la jeunesse ivoirienne. « La marche de la Pentecôte est une procession symbolique qui se déroule simultanément dans toutes les villes où l’EPICI est implantée, le jour de la Pentecôte, » a-t-il expliqué. « Elle vise à promouvoir l’adoration, l’édification, la communion fraternelle et à prier pour la paix et la prospérité de la Côte d’Ivoire. »

Présent également, l’apôtre Miezou Kacou Amanalon Ernest, Président de l’EPICI, a rappelé les objectifs du Ministère de la Jeunesse. « Nous avons pour mission de former et de développer les talents émergents des jeunes afin qu’ils participent activement à l’évangélisation et prennent des responsabilités, non seulement au sein de l’Église mais aussi dans la société, » a-t-il affirmé.

Une tradition ancrée et un élan de renouveau

Fondée le 18 novembre 1965, l’Église de la Pentecôte Internationale de Côte d’Ivoire a su, au fil des décennies, devenir un pilier spirituel pour de nombreux Ivoiriens. En 2004, elle a adopté le nom d’Église de la Pentecôte Internationale de Côte d’Ivoire (EPICI) pour s’aligner avec la famille internationale de l’Église Pentecôte.

Chaque année, la Marche de la Pentecôte devient une occasion pour les fidèles de renouveler leur engagement spirituel et de renforcer les liens communautaires. Cet événement, au-delà de la simple marche, est un moment d’intense adoration et de partage, marqué par des chants, des prières et des enseignements spirituels.

Un message de paix et d’espoir

La marche a été ponctuée de différents temps forts, notamment des moments de prière collective pour la nation ivoirienne, appelant à la paix, à l’unité et à la prospérité. Les participants, arborant des tenues blanches symbolisant la pureté et la paix, ont défilé dans une atmosphère de joie et de recueillement.

Pour l’Église Pentecôte Internationale, cette marche est aussi un moyen de témoigner de la puissance transformatrice du Saint-Esprit dans la vie des croyants et de la société. « Ranimons la flamme du Saint-Esprit », le thème de cette année, a résonné comme un appel à raviver la foi et à agir pour le bien commun.

Perspectives d’avenir

À travers le Ministère de la Jeunesse, l’EPICI entend continuer à jouer un rôle crucial dans la formation des jeunes leaders. « Nos jeunes sont l’avenir de notre Église et de notre pays, » a insisté l’apôtre Miezou Kacou Amanalon Ernest. « Nous devons les accompagner, les encadrer et les inspirer à devenir des acteurs de changement positif. »

La 18ème édition de la Marche de la Pentecôte s’est déroulée sous le signe de l’unité, de la foi et du partage, réaffirmant l’engagement de l’Église Pentecôte Internationale à œuvrer pour une société ivoirienne plus soudée et spirituellement enrichie. Cette tradition annuelle continue de renforcer la communauté et de rappeler l’importance de la spiritualité dans le quotidien des Ivoiriens.

LPS/CP/NK

Commentaires

commentaires