Actualite

Libération de Charles Blé Goudé : Après la sortie du ministre de la Justice/Gervais Coulibaly rassure :” Je pense que Blé Goudé pourrait être parmi nous très bientôt”


Gervais Coulibaly, président de Cap Unir pour la Démocratie et le Développement (Cap UDD) tient à la libération de Charles Blé Goudé tout comme... (Ph: d'archives)

Gervais Coulibaly, président de Cap Unir pour la Démocratie et le Développement (Cap UDD) tient à la libération de Charles Blé Goudé tout comme… (Ph: d’archives)

L’ex-porte-parole du chef de l’Etat déchu Gervais Coulibaly par ailleurs président de Cap Unir pour la Démocratie et le Développement (Cap UDD), et parrain, Zady Djédjé président de la Coalition de la Jeunesse Patriotique pour la Paix et la Réconciliation (CJPPR) et Joël Poté invité spécial et ex-président par intérim du Congrès Panafricain pour la Justice et l’Egalité des Peuples (COJEP) étaient au Baron samedi 15 février 2014, pour réclamer la libération du leader des jeunes patriotes Charles Blé Goudé et de l’ex-Première Dame, Simone Ehivet Gbagbo ainsi que tous les pro-Gbagbo encore derrières les verrous. C’était à l’initiative de Zady Djédjé.

Samedi 15 février 2014, à l’initiative du président de la Coalition de la Jeunesse Patriotique pour la Paix et la Réconciliation (CJPPR), Zady Djédjé,  l’heure était à la libération des pro-Gbagbo au Baron à Yopougon, mais surtout du leader des jeunes patriotes Charles Blé Goudé. “Charles Blé Goudé n’a pas sa place en prison. Sa place se trouve parmi nous“, ont indiqué chacun des intervenants dans leurs allocutions. Gervais Coulibaly, Zady Dédjé et Joël Poté accusés à tort ou à raison par certains de leurs détracteurs “de vendus, achetés etc.” ont levé un coin du voile sur ce qu’ils ont qualifié de rumeurs, car pour eux, ceux qui les accusent ne savent rien. C’est pourquoi, l’ex-porte-parole de Laurent Gbagbo, par ailleurs parrain de la cérémonie a dénoncé ce qui suit :  ” Le Front Populaire Ivoirien est un front au sein duquel on a les dirigeants et les hommes. Ce sont surtout les gens qui ne sont rien dans le parti qui ont l’habitude de créer les problèmes que les leaders passent beaucoup de temps à régler. Ce sont ceux qui, tapis dans l’ombre, empêchent les gens d’agir. Quand je parle, les gens pensent que quand je m’adresse au FPI, loin de là. C’est à eux que je m’adresse et non à Affi ni à Danon Djédjé “. A l’en croire, Charles Blé Goudé pourrait recouvrer la liberté si les discours vont dans le sens de l’apaisement. “J’avais laissé ceux qui pensent qu’ils peuvent faire quelque chose, de le faire. Mais aujourd’hui, les jeunes m’ont appelé à leur donner un coup de main pour qu’on travaille à la libération de Charles Blé Goudé. Je ferai ce que je peux pour les accompagner. Je vais en discuter avec le gouvernement. Le ministre de la Justice a parlé en tant que magistrat, mais en politique rien n’est impossible. Nous privilégierons la solution politique et je pense que Blé Goudé pourrait être parmi nous très bientôt”, a promis Gervais Coulibaly.  Pour les élections de 2015, le président de Cap UDD a invité le pouvoir à tout mettre en œuvre afin que l’élection du Président de la République se fasse de façon “libre, juste, transparente et équitable“. “Nous ne sommes pas pressés. J’insiste sur cela, parce que nous ne voulons plus de morts, d’exilés etc. après une élection. Si toutes ces conditions ne sont pas réunies, alors mieux vaut laisser Alassane diriger“, a averti Gervais Coulibaly. Par conséquent, l’ex-porte-parole de Laurent Gbagbo a déploré le fait que la constitution soit “violée” depuis le décès du premier Président Félix Houphouët-Boigny. “C’est dans quel pays il n’y a jamais eu de passation de services entre les Présidents ?” s’est-il interrogé invitant la classe politique à mettre fin à cela. “Je souhaite que le prochain Président (qui sera de mon bord d’ailleurs) entame cet exercice qui est l’un des fondamentaux de la démocratie“, a soutenu Gervais Coulibaly.

Joël Poté et Zady Djédjé déterminés…

Zady Djédjé dans les bras du parrain...(Ph: Dr)

Zady Djédjé dans les bras du parrain…(Ph: Dr)

L’ex-président du Cojep par intérim, Joël Poté et le président du CJPPR, Zady Djédjé ont, avant le parrain plaidé pour la libération des détenus pro-Gbogbo, mais surtout ceux de leur leader Charles Blé Goudé et de l’ex-Première Dame Simone Ehivet Gbagbo. Aussi, ont-ils rendu un hommage mérité à Gervais Coulibaly pour le travail de “libération” qu’il fait dans l’ombre. ” Les gens parlent mais ne savent rien. Il y a des gens qui célèbrent la mise en liberté des ex-détenus sans savoir les démarches qui ont abouti à leur libération “, ont-ils indiqué pour exprimer leur gratitude à leur parrain. ” Je suis là pour demander au pouvoir Ouattara de libérer Charles Blé Goudé. Il est utile à la Côte d’Ivoire et aux ivoiriens. Charles Blé Goudé  n’est pas un élément dangereux, mais un élément est en danger. Il a un rôle à jouer dans le processus de réconciliation “, a plaidé Joël Poté. Pour Zady Djédjé, la Côte d’Ivoire est en train d’écrire une nouvelle page de son histoire en disant, “non à la guerre, non à la violence“. “La jeunesse ne veut plus et ne peut plus servir de chaire à canon. Quand j’entends, ‘‘tenez-vous prêts pour les mots d’ordre’’,  je suis scandalisé. Nous ne voulons plus de mot d’ordre, on veut la paix et du travail“, a-t-il déclaré.

Joël Poté ex-président du Cojep par intérim (Ph: Dr)

Joël Poté ex-président du Cojep par intérim (Ph: Dr)

Aussi, Zady Djédjé a-t-il lancé un appel à tous les pro-Gbagbo et inviter la jeunesse patriotique à être réaliste dans ses actions. “Je voulais leur dire que nous avons fait de grands meetings dans ce pays. Aujourd’hui l’heure de la réconciliation a sonné. L’heure de la paix a sonné. Chaque jeune aspire à un lendemain meilleur. Nous qui avons résisté pendant 9 ans, nous devons nous calmer en étant sereins. Très bientôt, par la grâce de Dieu, notre leader, Charles Blé Goudé sortira de prison“, a-t-il conclu. Cette rencontre s’est déroulée dans une salle du Baron plein à craquer. Les différents jeunes et femmes sont venus des différentes communes du District D’Abidjan.

Personne n'a voulu se faire raconter la cérémonie (Ph: Dr)

Personne n’a voulu se faire raconter la cérémonie (Ph: Dr)

Serges Mignon

Commentaires

commentaires

Vote final

Note finale 0

Les commentaires sont fermés