Actualite

Les Conseils de Charles Blé Goudé font des révélations #Justice


Abidjan, le 12-6-15 (lepointsur.com)-Dans un communiqué publié sur la page « Blé Goudé News Officielles » jeudi 11 juin 2015, les avocats de l’équipe de défense de Charles Blé Goudé dénoncent l’attaque contre Me N’dry Claver. La victime explique son agression et accuse…

Agression à main armée de Me N’Dry Claver/ Les Conseils de Charles Blé Goudé font des révélations, la victime accuse… # CIV

Me Zokou Séri, avocat au Barreau de Bruxelles

Me Zokou Séri, avocat au Barreau de Bruxelles

« Ce mardi 9 Juin 2015, notre confrère, Me N’Dry Claver, Co-conseil dans l’équipe de défense de Charles Blé Goudé a été victime d’une agression à main armée par des individus. Ces derniers, ont clairement menacé d’abattre notre confrère qui n’a dû son salut que par l’irruption d’un véhicule gênant pour les délinquants, » précise le communiqué signé de Me Zokou Séri, avocat au Barreau de Bruxelles, au nom des  avocats de l’équipe de défense de Charles Blé Goudé.

Qui met en rapport les circonstances de l’infraction, avec deux autres faits précédents aux caractéristiques similaires qui achèvent de convaincre que le choix de la cible relève d’un acte prémédité ayant un rapport direct avec l’affaire de Charles Blé Goudé, pendante devant la Cour Pénale Internationale. « Chaque fois en effet, les auteurs de ces actes se sont focalisés sur des objets susceptibles de contenir des informations confidentielles en rapport avec l’engagement de notre confrère au service de la défense de Monsieur Blé Goudé et des menaces visant à le dissuader de continuer sa mission, » soutient Me Zokou Séri.

En conséquence, au regard de ces faits et de leurs motivations,  les avocats de Charles Blé Goudé, « dénonçons l’attaque indigne » dont a été victime leur  confrère Me N’Dry Claver et l’assure de leur « indéfectible solidarité ».
« Nous nous insurgeons contre ces tentatives d’intimidation inacceptables contre un confrère qui à travers son choix d’assurer la défense de Charles Blé Goudé ne fait qu’assumer les obligations qui relèvent de son engagement d’avocat, lesquelles requièrent une totale liberté en tous temps et en tous lieux, » martèle le communiqué.

Par ailleurs, les Conseils de Charles Blé Goudé prennent à témoin la communauté nationale et internationale quant aux menaces qui s’exerceraient contre tout membre de son équipe de défense et particulièrement, contre les Conseils exerçant à partir de la Côte-d’Ivoire.

« C’est le lieu de réitérer qu’en s’engageant aux côtés de Charles Blé Goudé, ses conseils, au même titre que lui-même ne visent qu’une seule chose : la manifestation de la vérité sur les crises dont la Côte-d’Ivoire a été victime et l’affirmation d’une justice pour tous, seul gage d’un rétablissement de la confiance entre Ivoiriens et, préalables nécessaires à la réconciliation à laquelle les filles et fils de ce pays aspirent, » rassurent les avocats de Charles Blé Boudé. Et de conclure : « Nous tenons pour notre part à assurer les uns et les autres que dans cette quête, aucune intimidation ne sera de nature à nous faire renoncer à l’aboutissement de cet engagement ».

Le témoignage de la victime

Me N’dry Claver, a affirmé jeudi 11 juin 2015, à l’AFP avoir été agressé et dépouillé de “documents importants” par des “hommes armés” à Abidjan. Il a raconté qu’il se rendait mardi 9 juin 2015, matin à son bureau, situé dans le quartier résidentiel de Cocody, lorsqu’une “voiture noire avec à son bord quatre hommes (lui) a barré la route“.

Me N’Dry Claver (Ph:Dr)

Me N’Dry Claver (Ph:Dr)

Deux hommes armés de pistolets sont sortis de la voiture. Il y en a un qui a pointé son arme sur moi et a pris mon smartphone“, a-t-il ajouté. “Ce téléphone contient des documents importants en rapport avec le dossier de mon client“, a affirmé l’avocat, indiquant avoir porté plainte. Pour Me N’Dry, qui affirme avoir déjà été victime de vol à son cabinet, cette agression est le fait de “personnes qui veulent que des éléments (du dossier) disparaissent“.

Ancien chef des “jeunes patriotes“, un mouvement pro-Gbagbo accusé de violences, Charles Blé Goudé avait été arrêté en janvier 2013 au Ghana et extradé vers la Côte d’Ivoire. Il a été transféré en mars 2014 vers La Haye. Le procès de Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé, accusés de crimes contre l’humanité lors de la crise postélectorale de 2010-2011, s’ouvrira le 10 novembre 2015, à La Haye devant la CPI.

L’ancien chef de l’Etat et celui qui était surnommé “général de la rue” sont poursuivis pour leur rôle présumé dans les violences ayant fait plus de 3.000 morts lors de la crise, née du refus de l’ex-président de reconnaître sa

défaite à l’élection de novembre 2010.

Gbagbo et Blé Goudé verront ce procès très attendu s’ouvrir quelques semaines seulement après la présidentielle d’octobre en Côte d’Ivoire.

Sériba Koné

 

Commentaires

commentaires