Actualite, La page de la femme

Le comité régional de protection de l’enfant du Sud-Comoé mis en place


Le comité de régional de protection de l’enfant du Sud-Comoé a été mis en place, lundi 29 mars 2021, dans la salle des mariages de la mairie d’Aboisso en présence des autorités administratives et du directeur des villages SOS de Côte d’Ivoire.

Le directeur régional de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, Dano Dako, a fait savoir que ce comité aura pour objet de fixer les orientations de la protection de l’enfant dans la région et d’assurer la coordination des actions et des acteurs. Il devra faciliter la collaboration entre les acteurs et faire le suivi-évaluation des orientations et des activités. Il devra également fixer les orientations régionales pour la mise en œuvre de la politique nationale de protection de l’enfant au sein d’un schéma.

Il sera chargé d’élaborer une programmation, de coordonner les activités sectorielles entre autres.

Ce comité composé de 26 membres est présidé par le préfet de région du Sud-Comoé, préfet du département d’Aboisso et comprend le président du conseil régional, le maire de la commune, les responsables du secteur éducation et les travailleurs sociaux et des forces de l’ordre.

Pour le directeur des villages SOS de Côte d’Ivoire, Oumarou Koala, ce comité entre dans la mise en œuvre d’un projet dénommé Approche régionale pour la protection de l’enfant et de la jeunesse (ARPEJ) couvrant la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso et le Togo dont le lancement sera fait samedi 30 mars 2021 à Aboisso. Il s’agit pour ce faire de fédérer tous les acteurs travaillant dans le domaine de l’enfance, a-t-il ajouté. Il a dit sa foi en ce comité qui devra connaître un succès.

Représentant du préfet, le Secrétaire général 2 de la préfecture, Akoa N’guessan Jean, a exhorté le comité à agir au sein de la cellule familiale. Il a indiqué que la problématique de l’enfant est une préoccupation majeure pour le Gouvernement qui y a consacré un ministère.

La zone frontalière que constitue Aboisso est confrontée aux trafics et autres traites d’enfants et de personnes, note-on.

(AIP)

 

Commentaires

commentaires

Vote final

Note finale 0

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.