Actualite

La Haye-Projet “Paix et justice”/ Une initiative prometteuse du ministère néerlandais des Affaires étrangères


Les participants au Projet Paix et Justice et des étudiants de l'Ecole supérieure de la Haye (HHS) lors du Hague Talks tenu à la Maison de l'Humanité, à la Haye (Crédit photo : Ramaz Melashvilli)

Les participants au Projet Paix et Justice et des étudiants de l’Ecole supérieure de la Haye (HHS) lors du Hague Talks tenu à la Maison de l’Humanité, à la Haye (Crédit photo : Ramaz Melashvilli)

Abidjan, le 19-12-14 (lepointsur.com)-Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet Paix et Justice, le gouvernement néerlandais, à travers son Ministère des Affaires étrangères, a invité du 17 au 21 novembre 2014, une délégation de journalistes et blogueurs africains francophones en vue de leur permettre de mieux connaître les organisations internationales établies à la Haye.

Les différentes délégations privilégiées du gouvernement néerlandais ont durant leur séjour, observé de près le fonctionnement de plusieurs institutions judiciaires, académiques et étatiques  ayant pour vocation la promotion des idéaux de paix, de justice et de tolérance dans le monde. C’est le cas de la Cour pénale internationale (CPI) dont l’office ainsi que le rôle important joué dans la résolution des conflits en Afrique et dans le monde a été mieux compris par l’ensemble des participants.

A travers ce projet, l’objectif du gouvernement néerlandais est de renforcer la réputation de la Haye en tant qu’un centre d’excellence mondiale pour la paix, la justice et la sécurité. Il s’agira surtout pour les initiateurs du programme de contribuer à la mise en place d’un ordre juridique national au sein des Etats fragiles de sorte à prévenir les conflits et promouvoir plutôt les valeurs indispensables à la paix.

Dans le cadre de l’exécution dudit projet, le gouvernement néerlandais s’est fait accompagner par des entités particulièrement intéressées aux questions de paix, de justice et de résolution des conflits au rang desquelles se trouvent les tribunaux et les Cours basés à la Haye, les ONG spécialisées dans les questions de paix et de justice, les institutions académiques et les journalistes. Ces parties prenantes sont appelées à apporter leur pierre à l’édifice dans le souci d’un meilleur déploiement des principales activités liées au projet et dont la mise en œuvre est prévue d’ici 2015.

La Fondation paix et justice de la ville de la Haye, est une initiative conjointe du Ministère néerlandais des Affaires étrangères et de la ville sus-indiquée.Elle comprend un réseau de 160 organisations internationales basées à la Haye ainsi que des institutions académiques œuvrant pour un monde pacifique, juste et plus sécurisé. Cette Fondation entend faire de ce projet un véritable succès à travers le monde. Sa stratégie repose sur « Influentials programme », représentant l’équipe de gestion du projet paix et justice dirigée par Mme Ingrid de Beer.

En dehors de visiteurs potentiels à venir à la Haye, les dignitaires de cette capitale du droit international tels que les présidents de Cours et tribunaux, les responsables d’administration les personnalités du monde universitaire, les scientifiques, y compris le maire de la Haye effectueront des voyages à travers le monde afin d’initier des dialogues sur l’importance de la paix et de la justice dans le monde. En effet,  l’une des grandes attentes du projet,  est le «Hague talks » qui se veut un espace physique et numérique de discussion sur les sujet de paix, de justice et de résolution des conflits dans le monde – et  souvent en rapport avec les activités des instances judiciaires, académiques et associatives ayant leur siège à la Haye.

Il est bon de noter que pour 2015, les activités retenues seront entre autres la célébration de la Résolution 1325 des Nations Unies sur les femmes et la paix, le 70 eme anniversaire de la Cour Internationale de Justice et de l’ONU, le week-end de la Paix au Palais de la Paix et des événements prévus en Egypte, en Côte d’Ivoire, aux Etats-Unis, en Chine et en Inde .

Conformément à l’article 90 de la constitution néerlandaise, la promotion du développement de l’ordre juridique international est un objectif constant de la politique étrangère, si bien que la première Conférence Internationale pour la Paix a été organisée à la Haye il y a plus d’un siècle. Cette rencontre a été sanctionnée par la fondation de plusieurs tribunaux, et non des moindres, dont notamment la Cour permanente d’Arbitrage, la Cour permanente de justice internationale qui deviendra plus tard la Cour Internationale de Justice (CIJ). Ces principales juridictions internationale, basées pour la plupart dans la ville de la Haye ont fait de cette cité attrayante le carrefour du droit international, un pôle remarquable de nombreuses initiatives en faveur de la Paix et de la Justice dans le monde – Ce qui justifie cette initiative louable. .La paix et la justice étant des valeurs indispensables à la stabilité et au développement économique, toutes les personnes (décideurs, journalistes, blogueurs, élèves et étudiants) éprises de ces notions sont invitées à s’approprier ce noble projet du gouvernement néerlandais.

Il est bon de rappeler que le projet Paix et Justice est financé par le ministère néerlandais des Affaires étrangères et la ville de La Haye.

Une correspondance particulière de Magloire Zoro /lepointsur.com

Zoromag1@yahoo.fr

Commentaires

commentaires