Actualite

[Interdiction de quitter le territoire français] La chanteuse franco-malienne Rokia Traoré a-t-elle défié la justice européenne en s’envolant pour le Mali ?


Abidjan, le 18-05-2020 (lepointsur.com) Libérée le mercredi 25 mars dernier et placée sous contrôle judiciaire avec l’interdiction de quitter le territoire, la chanteuse franco-malienne, Rokia Traoré s’est envolée, le samedi 9 mai à bord d’un jet privé pour le Mali.
Reprochant à la chanteuse franco-malienne, Rokia Traoré de ne pas avoir respecté un jugement rendu en 2019, qui exigeait qu’elle remette sa fille de cinq ans à son père belge, la justice belge a émis à son encontre, un mandat d’arrêt européen pour « enlèvement, séquestration et prise d’otage ». D’où son arrestation en France le 10 mars dernier alors qu’elle se rendait à Bruxelles.
Me Kenneth Feliho, l’avocat de la chanteuse justifie le départ de sa cliente par ‘’des impératifs de se protéger et de protéger ses enfants’’.
S’interrogeant sur les circonstances de son départ, l’avocat de l’ex-compagnon de l’artiste évoque une légèreté des autorités françaises qui ont dû laisser partir une personne qui était interdite de quitter le territoire français.
En attendant une enquête sur cette affaire qui continue de défrayer la chronique, la défense de la chanteuse, par la voix de Maître Kenneth Feliho, son avocat, explique qu’elle a présenté son passeport diplomatique malien, ainsi qu’une lettre de mission pour travailler sur des échanges culturels. Et elle a été autorisée à partir.
Médard KOFFI

Commentaires

commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.