Actualite, Contribution, Simple Avis par Pascal Kouassi

« Héé politique ivoirienne ! Respecte-nous » (Simple avis)


Abidjan, 29-06-2020 (lepointsur.com) Après les Félix, Siméon, Henriette, c’est les Bertin qui viennent pondre leurs inepties. Pays-là même…!

Félix voulait être président parce qu’il se prénomme Félix comme Houphouët Boigny. Et puis, lors d’une visite avec son père chez Houphouët, celui-ci lui avait prédit un destin national. Et comme il avait gagné la députation et le conseil général en étant indépendant, il s’est vu président de la Côte d’Ivoire. C’est pourquoi il a jeté 20 millions dans les caisses du Trésor.

“Aujourd’hui, c’est le tour des Bertin. Héé Dieu ! « Je veux être président pour venger mon père bédié ». Vous avez bien entendu ? Il veut venger son père. Héé Allah ! Hier, il disait « si le président Bédié ne se présente pas, je me présente ». Aujourd’hui, son père est candidat, mais qu’il lui laisse la place, il va le venger’’

Siméon, lui, sa candidature à deux reprises avait été suscitée par Dieu. Dieu lui avait dit qu’il serait le président des Ivoiriens. Dieu aussi ! Est-ce que Dieu boit de temps en temps au point de perdre la lucidité et perdre la tête de ses ouailles ? Ou est-ce que Satan aussi entre dans les hommes de Dieu pendant leur sommeil ?

“Il y a des gens qui ont besoin de 5000 f pour acheter leur ordonnance, il n’en trouve pas. Mais il y a d’autres qui se promènent avec 25 millions pour jouer !’’

Jacqueline, elle, est venue de Daloa où elle prospérait dans l’entrepreneuriat. Vous savez chez nous, on dit que quand l’idiot est très rassasié, il pense qu’il a grossi. C’est pourquoi elle est venue s’asseoir sur le plateau de la RTI pour dire  “quand je serai élue présidente…’’ Côte d’Ivoire dèh !

Henriette, quant à elle, voulait que la postérité retienne qu’elle a déposé des papiers pour inonder les rues de ses photos. Sans plus.

“Les jours pairs, on souhaite que notre père soit candidat; les jours impairs, on trouve qu’il n’est pas assez fort pour aller au front, on veut prendre sa place pour le venger’’

Aujourd’hui, c’est le tour des Bertin. Héé Dieu ! « Je veux être président pour venger mon père bédié ». Vous avez bien entendu ? Il veut venger son père. Héé Allah ! Hier, il disait « si le président Bédié ne se présente pas, je me présente ». Aujourd’hui, son père est candidat, mais qu’il lui laisse la place, il va le venger. Héé Gnamien, pourquoi tu fais ça ? Il y a des gens qui ont besoin de 5000 f pour acheter leur ordonnance, il n’en trouve pas. Mais il y a d’autres qui se promènent avec 25 millions pour jouer !

Les jours pairs, on souhaite que notre père soit candidat; les jours impairs, on trouve qu’il n’est pas assez fort pour aller au front, on veut prendre sa place pour le venger.

Ces inepties ! Des Ivoiriens qui disposent de toutes leurs facultés mentales peuvent-ils accorder leur suffrage à leurs auteurs ?

Méditons : un ex-prêtre voulait se faire élire député il y a une trentaine d’années dans une sous-préfecture non loin d’Abidjan. La population lui a dit : « Si tu as pu tromper Dieu, ce n’est pas nous les hommes, tu ne vas pas tromper ».

Par Pascal Kouassi

Commentaires

commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.