Actualite, Point Sur

[Grande Chancellerie] Les arbitres de l’Excellence ivoirienne récompensés


Grande chancellerie de Côte d’Ivoire : Une cérémonie inédite honore dix conseillers pour leur contribution à l’élévation des valeurs nationales

Abidjan, le 14 juin 2024 (lepointsur.com) Un vent de reconnaissance a soufflé ce vendredi 14 juin 2024 dans les salles feutrées de la Grande Chancellerie de l’Ordre National de Côte d’Ivoire. En marge de la première session ordinaire des conseillers de l’Ordre, une cérémonie de décoration a marqué une pause significative dans les activités, récompensant les artisans de l’excellence nationale.

« Vous ne serez plus ces cordonniers mal chaussés », a déclaré Son Excellence Monsieur Ally Coulibaly, Grand Chancelier de l’Ordre National de Côte d’Ivoire, avec une pointe d’humour. Ce propos, teinté de reconnaissance, a résonné comme une réparation d’un « oubli » historique. Jusqu’ici, ceux qui décernaient les honneurs étaient eux-mêmes laissés dans l’ombre. Cette situation est désormais rectifiée : dix conseillers ont été honorés pour leur engagement envers les valeurs de mérite et d’excellence.

Des décorations méritées

Parmi les récipiendaires, deux ont été élevés dans l’Ordre National : Koné Pingue Assiétou et Foungbé Amadou. Huit autres ont rejoint la dignité de l’Ordre du Mérite Ivoirien, dont Adou Nanguy W. Dorcas, Dah Yéri Yvonne épouse Kambou, et Touré Naméta, pour n’en citer que quelques-uns.

Trois autres figures éminentes de la Grande Chancellerie de l’Ordre National ont été promues au rang d’officiers de l’Ordre National : le Secrétaire Général, M. Souleymane Méité, le Directeur de Cabinet, M. Mohamed Bamba, et la Chef de Cabinet, Mme Marie-Pascale Assié.

Reconnaissance collective : L’hommage de Fongbé Amadou à la Grande Chancellerie

Lors de la cérémonie, Monsieur Fongbé Amadou, porte-parole des récipiendaires, a exprimé des sentiments de profonde reconnaissance envers l’Institution de la République avec en tête le Grand Chancelier, Son Excellence Ally Coulibaly.

« Excellence Monsieur le Grand Chancelier, au nom de tous les récipiendaires, je voudrais, par ma modeste voix, vous dire infiniment merci. Oui, ce sont des sentiments de gratitude et de reconnaissance infinie qui nous animent en cet instant précis. »

Ces paroles émouvantes de Monsieur Amadou traduisent un remerciement collectif, soulignant l’impact des distinctions reçues. Il a exprimé combien ces honneurs représentent non seulement une validation de leurs efforts individuels, mais aussi une motivation pour continuer à servir la nation avec dévouement.

L’importance de cet événement ne se limite pas aux médailles épinglées sur les revers des vestes et des robes. Comme l’a souligné le Grand Chancelier Coulibaly, ces distinctions viennent célébrer les hommes et les femmes qui, par leur rigueur, sélectionnent les Ivoiriens les plus méritants. En les récompensant, la nation reconnaît leur rôle crucial dans la quête de l’excellence.

Une surprise touchante des femmes de la Chancellerie

En une touche de convivialité, les femmes de la Chancellerie ont surpris leurs collègues masculins avec une célébration anticipée de la fête des pères. Marie-Pascale Assié, Chef de Cabinet, s’est exprimée au nom de toutes les femmes de l’institution, marquant cette journée d’une symbolique forte de solidarité et de reconnaissance mutuelle.

« Derrière chaque homme se cache une grande dame, » a-t-elle déclaré avec émotion, évoquant l’importance de leur rôle conjoint dans l’accomplissement de la mission confiée à la Chancellerie.

Un processus rigoureux

Le Grand Chancelier a profité de cette occasion pour rappeler le processus méticuleux qui précède la distribution des distinctions. Les dossiers des candidats sont examinés avec rigueur par les conseils avant de recevoir l’aval du Président de la République, Alassane Ouattara, le grand maître des ordres. Cette année, 21 dossiers pour l’Ordre National et environ 180 pour l’Ordre du Mérite Ivoirien sont en attente de la décision finale, comme l’a précisé Souleymane Méité, Secrétaire Général.

En conférant ces distinctions aux membres de son équipe, la Grande Chancellerie démontre que l’honneur ne doit pas être réservé uniquement à ceux qui se distinguent publiquement, mais aussi à ceux qui œuvrent en coulisses pour la reconnaissance de l’excellence. Cette cérémonie est un rappel éloquent que chaque acteur du processus mérite sa place sous les projecteurs.

Ainsi, la Grande Chancellerie continue de tracer le chemin de l’excellence en Côte d’Ivoire, en commençant par honorer ceux qui façonnent le mérite au quotidien.

Médard KOFFI

Commentaires

commentaires