Actualite

[Football/Présidence de la CAF] Jacques Anouma dévoile son projet


Abidjan, 19-02-2021 (lepointsur.com) C’est connu, l’ivoirien Jacques Anouma veut servir le football africain. Avec responsabilité, avec rigueur et dans la transparence.

« Je serai disponible à 100% pour le football africain », ne cesse-t-il de marteler. L’ancien président de la Fédération ivoirienne de football, ancien membre du comité exécutif de la FIFA et du comité exécutif de la CAF, entend mettre l’expérience accumulée dans les arcanes du football pendant une quarantaine d’années, au service de son continent. Il le sait, la tâche n’est pas aidée. Face à lui, trois autres candidats dont deux, Augustin Senghor du Sénégal et Ahmed Yahya de la Mauritanie, de la même sous-région que lui. Le Sud-Africain Patrice Motsepe pourrait bien profiter de la dispersion des voix au niveau de l’Afrique de l’Ouest. Des contacts diplomatiques existent pour tenter d’obtenir une seule candidature dans la zone ouest-africaine. Cependant, les chefs d’Etat et ministres des Sports souhaitent que le monde du football lui-même le point d’accord.

Face à la presse, Jacques Anouma va définir ses priorités pour redonner à la CAF, son aura, sa place dans le football, redynamiser le football sur le continent et dans le monde, trouver les moyens nécessaires pour l’organisation, la pratique et la promotion du football en Afrique, renforcer la coopération avec les instances internationales du football, notamment la FIFA, soutenir les associations nationales. La pandémie à coronavirus a porté un coup brutal au football dans le monde et en Afrique. Les moyens de riposte nécessaires doivent être définis et dégagés pour faire face à la maladie et préserver la vie des acteurs du football.

Jacques Anouma, 69 ans, ne le cache pas : il est candidat pour un seul mandat de quatre ans. Par conséquent, il engagera des réformes sans état d’âme pour remettre la CAF à flots et permettre à ses successeurs de travailler sereinement, avec une machine huilée. Une CAF forte, autonome et indépendante qui doit se donner les moyens de gérer ses affaires internes sans tutorat extérieur.

Fernand Dédeh

Commentaires

commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.