Actualite

[Football/Eliminatoires CAN 2021] Accrochés par Madagascar, les Eléphants doivent encore patienter


Toamasina, 17-11-2020 (lepointsur.com) Alors qu’un succès leur aurait quasiment assuré la qualification pour la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2021, les Eléphants de Côte d’Ivoire ont concédé un frustrant match nul face à Madagascar. Un résultat qui rapproche toutefois la Côte d’Ivoire au Cameroun.

Les ivoiriens devront donc se montrer patients. Amputée de plusieurs cadres, notamment Gervinho, Kodjia et Maxwell Cornet, l’équipe ivoirienne de football a concédé un match nul (1-1) face à Madagascar, mardi 17 octobre 2020 au Barikadimy Stadium de Toamasina, 10 000 places avec pelouse synthétique, pour le compte de la 4e journée des éliminatoires de la CAN-2020.

Un résultat qui lui permet de conserver la tête de la poule K, à égalité de points (7) avec son adversaire du jour et un d’avance sur l’Ethiopie, troisième. Les hommes de Patrice Beaumelle auront deux nouvelles opportunités de valider leur billet pour la CAN au Cameroun, au cours du mois de mars 2021, face au Niger Moldavie, puis l’Ethiopie.

Dès la fin de l’Abidjanaise, les joueurs ivoiriens avaient pourtant entamé le match par le bon bout. Une domination de tous les instants qui s’est concrétisée par un penalty à la 15e minute, après un contact de la main de Jeremy Morel dans sa surface de réparation. La transformation a été l’affaire de l’infranchissable Franck Késsié, qui prend le portier Malgache à contre-pied parfait.

Très dominateurs dans le jeu, les Eléphants vont se procurer plusieurs autres occasions nettes grâce à l’ex-joueur de l’Issia Awazi, Junior Lago et Ibrahim Sangaré, mais le score reste inchangé jusqu’à la 50e minute.

Recroquevillés, les Malgaches se sont contentés de jouer les quelques très rares coups qui se sont présentés en contre et, avant l’heure de jeu, Ibrahim Amada, s’est offert un improbable cadeau au dizaine de supporters supporteurs présents privilégiés à Toamasina.

Frustrante fin de match

Sur une belle action plein axe, le joueur d’Al-Khor Sports Club a hérité d’un ballon parti d’un coup de pied arrêté, et envoie une frappe monumentale qui va se loger dans l’angle gauche des cages d’un Silvain Gbohouo jusqu’alors jamais inquiété (1-1, 51e).

Mais alors que l’équipe ivoirienne semblait se diriger vers un résultat nul frustrant au vu du scénario, Franck Késsié, a cru faire basculer la rencontre, en frappant victorieusement au but de Melvin Adrien par deux reprises (63e, 76e). La première frappe du milanais va effleurer l’angle gauche du portier malgache avant de mourir en 5 mètres 50. Quant à la seconde, elle va s’écraser sur la barre du poteau des Baréa.

Les ivoiriens qui croyaient avoir déjà fait le plus dur, se font rattraper au score sur une inspiration partie de la grande spécialité malgache de ces éliminatoires : les coups de pieds arrêtés. Sur un coup-franc venu de la gauche, les joueurs à domicile sont revenus au score contre toute attente, grâce à un coup de patte majestueux de Ibrahim Amada. Un but venu de nulle part au regard de la physionomie du match, qui a clos la marque au tableau d’affichage.

Sur un plan purement sportif on retiendra en tout cas que les Eléphants de Côte d’Ivoire, tout comme les Malgaches, auront fait un petit pas supplémentaire vers l’Euro-2020 avec ce point du match nul. Un moindre mal.

Car, après la victoire de l’Ethiopie (3-0) face au Niger cette après-midi, tout se jouera dans ce groupe K lors des 2 dernières journées, en mars prochain.

Georges Kouamé

Commentaires

commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.