Élections en Côte d’Ivoire : Les journalistes instruits sur les techniques de couverture


Abidjan le 28 août 2015 (lepointsur.com)-Durant quatre (4) jours, (Du 25 au 28 août) les journalistes issus de la presse ligne, de l’audiovisuelle et de la presse écrite ont été instruits sur les  techniques de couverture des élections en Côte d’Ivoire.

Les journalistes instruits sur les  techniques de couverture en période électorale#Urpci

Cette formation qui s’inscrit dans la perspective des élections qui démarreront en octobre prochain  en Côte d’Ivoire, a été initiée par  l’Union des Radios de proximité de Côte d’Ivoire (Urpci) en partenariat avec l’Institut panos Afrique de l’Ouest (Ipao) et l’appui financier de l’Union européenne.

Bien entendu, la journée du mardi 25 août a été l’occasion pour la commissaire centrale de la Commission indépendante électorale (Cei) Marguerite Yoli Bi Koné de faire une large communication  sur le « Cadre juridique et réglementaire des élections en Côte d’Ivoire et de présenter « Le système électoral ivoirien.» Au cours de la  première journée, la représentante de la Cei a passé au peigne fin le « Calendrier électoral» qui est composé entre autres de la phase électorale, du contentieux électoral et postélectoral. Le module « La question de l’accès équitable aux médias et l’accès à l’information électorale par les médias. Quel rôle pour Cei.» a été décortiqué par la commissaire centrale de la Cei. En somme, Mme Yoli Bi Koné est revenue sur les différentes notions se rapportant à la Commission.

«Les parties prenantes doivent maîtriser le cadre juridique des élections en côte d’Ivoire », a conseillé Mme Yoli Bi Koné.

La présentation du Professeur Samba Koné, membre administratif de l’Institut Panos a, quant à elle porté sur « les principes généraux de la couverture des élections. »  A savoir : le droit à la liberté d’opinions et d’expressions, le devoir d’informer les lecteurs, l’exactitude et la vérification des informations,l’équilibre,laneutralité,l’honnêteté, l’indépendance et la probité. Il a fait le rappel de grands principes et des conditions d’affectivité de la liberté. Son intervention s’est essentiellement axée sur les principes de la liberté d’expressions. Pour le professeur, « le journaliste doit avoir  son réseau d’informations. » Car à l’en croire, ils éprouvent d’énormes difficultés quant à l’accès à l’information.

La journée du 26 août 2015, a été ponctuée par des échanges entre les participants et  M. Zio Moussa, le  président de l’Olped sur  les élections passées en Côte d’Ivoire. Notamment la présidentielle d’octobre 2010.

Le présentateur n’est pas allé des mains mortes pour qualifier les journalistes de pyromanes. Selon lui, ils sont taxés de têtes « plates » des candidats. Voilà pourquoi il les a invités  à apprendre les règles du journalisme, de sorte à éviter les erreurs du passé. Sur le sujet, il a  rappelé les notions de base en éthique et déontologie.

Les journées du 27 et 28 août ont porté sur les grands genres journalistiques conseillés en période électorale. Le professeur Samba Koné a outillé les participants aux techniques de couverture des élections. Il les a également prodigués des conseils quant à la couverture des meetings en cette période sensible.

Au terme des quatre jours de formation, les participants ont exprimé leur reconnaissance aux organisateurs. Ils ont par ailleurs, plaidé pour la pérennité de ce genre de  formation avant et après les élections.  Avant  de  souhaiter que cette formation s’étendre aux correspondants régionaux.Pour le président de l’Urpci, Bamba Karamoko « les participants devront faire bon usage de ce qui a été enseigné. Et contribuer de façon efficace aux élections apaisées. »« Un pays stable ne peut que se développer. Soyons des vrais vecteurs de changement », a-t-il dit pour terminer.

Le professeur Samba Koné a pour sa part, remercié les participants pour  leur assiduité. Tout en promettant de transmettre leurs recommandations à leur hiérarchie, il SAMSUNG CAMERA PICTURESles a demandés de sensibiliser leurs collègues de sorte que les règles du métier soient respectées.

Ouvert le mardi 25 août 2015, à la Maison de la presse à Abidjan Plateau, cet atelier a pris fin ce vendredi.

Opportune Bath

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires

commentaires