Ebola : la Côte d’Ivoire suspend ses liaisons aériennes avec les pays affectés


Abidjan a annoncé ce lundi la suspension des vols vers et depuis les pays affectés par la fièvre Ebola. La côte d’Ivoire, voisine du Liberia et de la Guinée, où l’épidémie a fait des centaines de morts, présente un niveau d’alerte très élevé.

Abidjan cherche à se protéger contre le virus Ebola. La Côte d’Ivoire a annoncé lundi 11 août la suspension des vols de sa compagnie nationale vers et depuis les pays affectés par la fièvre Ebola. Le pays interdit aussi à toutes les autres compagnies de transporter des passagers de ces pays vers Abidjan.

La côte d’Ivoire, voisine du Liberia et de la Guinée, où l’épidémie a fait des centaines de morts, présente un niveau d’alerte très élevé, selon les autorités sanitaires.

Le pays a souhaité prendre une batterie de mesures supplémentaires, en insistant sur la surveillance communautaire, depuis que l’épidémie de fièvre hémorragique connaît une recrudescence en Afrique de l’Ouest. Outre la Guinée et le Liberia, la Sierra Leone et le Nigeria sont aussi touchés. Le virus Ebola a fait plus de 960 morts sur près de 1.800 cas (confirmés, probables ou suspects) depuis le début de l’année. Le ministère nigérian de la santé a confirmé, ce lundi, un nouveau cas à Lagos. La victime est une infirmière d’après le ministre de la santé.

Le gouvernement ivoirien a également décidé de renforcer la surveillance à l’aéroport d’Abidjan où “tous les passagers à leur arrivée seront soumis à la prise de température avec le thermomètre à infrarouge”. Un dispositif de lavage des mains sera aussi mis en place.

Aucun cas n’a pour l’instant été signalé dans le pays où des mesures ont été prises fin mars pour éviter toute contamination.

Face à l’aggravation de la situation, les mesures de précaution se multiplient en Afrique et dans le monde, en particulier pour éviter une propagation du virus par les voyages aériens.

Avec AFP

Commentaires

commentaires

Les commentaires sont fermés