Actualite

Ebola : La chine a découvert un antivirus pour prévenir la transmission


La Chine a annoncé son succès dans la découverte de l’antigène pour prévenir la transmission du virus Ebola, ce qui est d’une grande importance pour le contrôle de la propagation de cette épidémie.

Selon l’Agence de presse qatarienne (QNA), le directeur adjoint du Bureau de la science et de la formation du Comité national de la santé et de la planification familiale en chine, Wang Chen, a déclaré que Beijing a la capacité de développer et de produire l’antivirus d’Ebola qui se propage en Afrique de l’Ouest.

Il a souligné que cet antivirus peut rapidement détecter le virus Ebola, ajoutant qu’il “manque en Chine les personnes infectés par le virus pour tester ce nouveau traitement.”

À cet égard, la société chinoise PGA, spécialisée dans le domaine de la génétique, basée dans la ville de Shenzhen, province du Guangdong dans le Sud de la Chine du sud, a annoncé qu’elle est en mesure de développer le détecteur de l’ADN d’un virus Ebola en collaboration avec l’Académie militaire des Sciences médicales de l’Armée de libération du peuple chinois.

La société a indiqué qu’elle a demandé à l’Administration nationale des produits alimentaires et pharmaceutiques d’approuver d’urgence ce traitement pour prévenir contre l’épidémie de fièvre.

John Brown avec IINA

Commentaires

commentaires