Actualite

[Doropo : Analyse de la tournée du maire Siaka Ouattara] Évaluation des résultats, clivages politiques, et engagement numérique au sein du RHDP


Doropo : Le Maire Siaka Ouattara célèbre ses réalisations tout en dénonçant les agissements de Noufé Sansan

Doropo, le 03-05-2024 (lepointsur.com) Le premier magistrat de la commune de Doropo, Siaka Ouattara, a exprimé sa gratitude envers les électeurs qui l’ont porté au pouvoir avec une majorité écrasante, lors d’une récente rencontre avec ses administrés dans le cadre de sa tournée de reconnaissance. Le maire Ouattara a saisi l’occasion pour dévoiler en détail les différentes réalisations concrètes qui sont le fruit de ses engagements pris durant sa campagne électorale.

Malgré tout, il a souligné l’importance de ces actions dans la concrétisation de sa vision pour le pays, mettant en avant les progrès tangibles accomplis dans divers domaines tels que l’éducation, la santé, l’emploi, et le développement économique. Ces réalisations incluent particulièrement la construction de forages d’eau, de centres de santé et d’écoles dans plusieurs villages, ainsi que la distribution de 30 tonnes de riz aux habitants.

Cependant, l’ombre de la discorde plane sur Doropo avec le différend entre Siaka Ouattara et Noufé Sansan, le secrétaire départemental du RHDP sanctionné par le parti mais qui résiste et refuse de céder. Selon le maire en fonction, Noufé Sansan demeure toujours soumis à ces mesures disciplinaires, l’empêchant ainsi de revendiquer un quelconque leadership au sein du RHDP à Doropo. Il a exprimé son regret quant aux actions de ce dernier, le décrivant comme un obstacle aux intérêts et à la volonté du parti dans le département. « Le parcours politique instable de Noufé Sansan, passant du FPI au PDCI avant de rejoindre le RHDP, est un élément révélateur de ses motivations et de ses orientations politiques« , a-t-il affirmé avant de souligner que malgré son influence présumée, le candidat qu’il a soutenu n’a pas remporté les dernières élections municipales avec une marge de victoire de seulement 2 000 voix.


Un différend majeur émerge de la destitution par Noufé Sansan de figures influentes du parti, parmi lesquelles Abdoulaye Lamine Dembélé et Siaka Ouattara lui-même, de leurs postes au sein du secrétariat départemental du RHDP de Doropo. Siaka Ouattara a souligné que cette action allait à l’encontre des règles établies par le parti, où les maires RHDP occupent automatiquement les postes d’adjoints aux secrétaires départementaux. Cette destitution a été rejetée comme illégitime, remettant en question l’autorité de Noufé Sansan au sein du parti et exacerbant les tensions internes.


Concernant l’opération e-militant, Siaka Ouattara a fait état de progrès significatifs avec l’enrôlement de 3000 militants, atteignant ainsi 60% de l’objectif fixé. Cependant, il a affirmé sa volonté de poursuivre cette initiative en ciblant les villages de la commune de Doropo, démontrant ainsi sa détermination à étendre la portée de cette campagne et à mobiliser davantage de soutien au sein de la population locale. De plus, il a mis en avant son engagement inébranlable envers l’expansion et le renforcement de la base militante du parti dans cette région du pays, soulignant l’importance stratégique de cette démarche pour les futures élections et la consolidation de l’influence du RHDP dans la région.


En définitive, le maire a profité de cette rencontre avec la population pour célébrer ses réalisations tout en mettant en lumière les défis politiques et organisationnels auxquels le RHDP est confronté dans la région. La colère manifestée par les populations envers Noufé Sansan témoigne des tensions internes persistantes au sein du parti, mettant en exergue la nécessité pressante pour le RHDP de résoudre ces différends afin de maintenir son efficacité et sa cohésion dans la région. Cette situation souligne l’urgence pour le parti de mettre en œuvre des stratégies de gestion de crise et de renforcement de l’unité afin de préserver sa légitimité et son soutien au sein de la population locale.

LPS/CP/PR

Commentaires

commentaires