Actualite, Point Sur

De la candidature Henri Konan Bédié au prix Nobel de la paix 2015/ Une arnaque des auteurs, vautours


Henri Konan Bédié, président du Pdci-Rda (Ph:Dr)

Henri Konan Bédié, président du Pdci-Rda (Ph:Dr)

Se pardonner, ce n’est pas oublier. Et sans Justice, il ne peut y avoir d’Etat de droit, ni fin de l’impunité. Celui qui a pris cette initiative de proposer l’ex-chef de l’Etat Aimé Henri Konan Bédié au poste prestigieux de Prix Nobel de La Paix est un menteur, un tricheur et un arnaqueur. La vie des êtres humains et l’histoire ne sont ni muettes, ni aveugles. Monsieur Henri Konan, Bédié a t-il été toujours un exemple durant toute sa vie, surtout lors de son passage au pouvoir, à la tête de la République de Côte-D’ivoire ?

Qu’on le veuille ou qu’on ne le veuille pas, M. Henri Konan Bédié est celui qui a ouvert cette vilaine plaie aux pandores dont les conséquences ont quasiment détruit la cohésion sociale, amené les haines et meurtres entre des gens, tous ivoiriens, mais qui se rejetaient. Cette tâche n’est ni mince, ni petite dans la vie de la Côte d’Ivoire. Et les autres, l’ailleurs, nous regardent, nous observent. A l’occasion, ils nous rafraîchiront la mémoire. Certes qu’Alassane Ouattara, l’actuel Président de la République, le soutiendra, avec tous les moyens de l’Etat. Ce qui serait inopportun, légal et illégitime. Dans la mesure où la proposition se présente loin comme une arnaque.

En Afrique nous sommes cultivés et ancrés dans une sorte de copinage qui gangrène et décrédibilise nos institutions et nos gouvernants. Heureusement que le comité ALFRED NOBEL n’est pas un ensemble, un ramassis de complaisants et de crabes. Ce comité est, reste et demeure pointilleux sur sa Liberté et son Indépendance. Il faut que ça s’arrête pour mettre au sommet de notre priorité le devoir de servir la nation avant tout. Même le père de la nation, SEM Félix Houphouët-Boigny que nous aimons et admirons tous pour son immense œuvre à la tête de la Côte-D’ivoire, n’a pu obtenir le Prix Nobel de la Paix. Pourquoi?

« Parce qu’aux yeux de l’académie Nobel, il ne le méritait pas. Que les gens arrêtent d’escroquer et d’arnaquer les intelligences de leurs concitoyens en étalant toutes leurs incompétences et incultures de l’histoire, de la politique et de la société. On vole, on distrait l’argent public, l’argent du contribuable pour ne rien faire. Qu’ils rendent des comptent quand ils prennent notre argent pour aller s’amuser, organiser des soirées dansantes et des journées ballantes en copains-coquins. ça suffit comme ça! Ces gens qui nous servent des salades et des idées aussi médiocres ont-ils vraiment mérité les hautes fonctions républicaines auxquelles ils sont nommés ? Nous avons de sérieux doutes. »

Le président Henri Konan Bédié n’a pas une seule chance, sur un million, d’être même retenu sur la liste de ceux qui pourraient prétendre nominer. Monsieur l’ex-premier-ministre, Maître Ahoussou Kouadio Jeannot et sa bande d’amis, si vous continuez ainsi, on pourrait vous traiter de trahir vôtre pays, de trafiquer les consciences et de mentir au président Henri Kona, Bédié. Ce que vous ne pouvez pas réussir dans la Côte-D’ivoire d’aujourd’hui où les opinions et les consciences sont de plus en plus en éveil, de plus en plus vigilantes. Le mensonge et les affabulations, ça ne dure pas longtemps.

 

Par D.A.K.S. ( Diarrassouba Abdoul Khader Stéphane, Directeur de Publication du journal en ligne www.lepointsur.com)

 

Notre page facebook : Point Sur

 

Notre email : info@lepointsur.com

Commentaires

commentaires