Actualite

[Crise du parc à bétail de Port-Bouët] L’ONG Côte d’Ivoire Amérique salue l’intervention humanitaire du Vice-Gouverneur Ibrahim Konaté


Abidjan, le 13 juin 2024 (lepointsur.com) Le mercredi 12 juin 2024, le Vice-Gouverneur du district d’Abidjan, Ibrahim Konaté, s’est distingué par une intervention humanitaire décisive pour les populations de Port-Bouët, notamment dans la zone abattoir. À la suite de la délocalisation controversée du parc à bétail, une mesure décidée par les autorités locales, de nombreuses habitations ont été détruites, laissant les résidents dans une situation de précarité aiguë.

L’ONG Côte d’Ivoire Amérique, dirigée par YAPOBI Adia, s’est empressée de lancer un appel à l’aide pour ces familles démunies. « Nous avons appelé à l’aide humanitaire et ce monsieur au grand cœur, toujours prêt pour sa population, a répondu favorablement », a déclaré Adia, saluant ainsi la réactivité du Vice-Gouverneur.


Confronté à l’urgence de la situation, Ibrahim Konaté n’a pas tardé à se mobiliser, apportant un soutien concret aux sinistrés. Son intervention ne s’est pas faite en solitaire. Il a été accompagné par des figures de premier plan comme Monsieur Amara Sanogo, Directeur Général de l’Office National de l’Assainissement et du Drainage (ONAD), et Soro Tiotio, Directeur Général de la Société Ivoirienne de Raffinage (SIR).

Ces efforts conjoints ont permis la distribution de secours d’urgence, incluant des vivres, des matériaux de construction, et des solutions d’hébergement provisoires. L’intervention a été marquée par une organisation rapide et efficace, offrant un répit aux habitants de Port-Bouët durement touchés par cette crise.

« Nous lui disons merci, merci également aux personnalités qui l’ont accompagné », a souligné le président YAPOBI Adia, exprimant la gratitude de l’ONG et des bénéficiaires.

Cette initiative met en lumière l’importance de la solidarité et de la réactivité des autorités locales face aux crises sociales. Le Vice-Gouverneur Ibrahim Konaté, par cette action, a renforcé son image de dirigeant proche de ses concitoyens et attentif à leurs besoins immédiats. L’engagement des acteurs économiques et publics, tels que l’ONAD et la SIR, a également montré l’efficacité d’une coopération interinstitutionnelle pour répondre aux défis humanitaires.


En apportant un soutien concret et rapide aux populations de Port-Bouët, cette intervention exemplaire ouvre la voie à une gestion plus humaine et proactive des crises à venir dans le district d’Abidjan.

Médard KOFFI

Commentaires

commentaires