Actualite, Simple Avis par Pascal Kouassi

CRIS de SINGES et joueurs NÈGRES (Simple avis par Pascal Kouassi)


Que ceux qui ont le numéro de la méga star Didier Drogba lui demandent de dire aux joueurs noirs qui évoluent sur les stades européens, qui pleurent quand des supporters poussent des cris de singes dans les tribunes de CESSER LEUR ENFANTILLAGE.

Pendant que le public et les journalistes français célèbrent Nicolas Pépé avec des ovations ou des propos très laudatifs, que les Américains blancs tombent en extase devant l’exploit de Tiger Woods au tournoi de golf d’Augusta et l’acclament à tout rompre, des joueurs noirs pleurent comme des enfants parce que des supporters ont choisi de ressembler à des macaques en poussant des cris. S’ils ont choisi de faire comme des singes, vous les joueurs noirs, vous avez quels problèmes ? Ces cris sont poussés à dessein : c’est pour vous décontenancer ou casser le rythme de votre équipe si elle est sur une bonne séquence. Et vous tombez dans leur piège.

Pendant qu’ils poussent les cris, vous, vous marquez les buts comme le fait kean l’Ivoiro Italien. Tant que les Matuidi, kean et autres Gouano vont pleurer et vouloir sortir du terrain, les supporters perdus dans les tribunes vont continuer ce jeu. Joueurs noirs, ignorez ces cris. Si vous marquez des buts, allez prendre des bananes et mangez. Vous banalisez leur attitude, les cris vont disparaître d’eux-mêmes.

Et puis d’ailleurs, la plupart des équipes africaines n’ont-elles pas de noms d’animaux tels que « éléphants, écureuils, lions, léopards, aigles, étalons, fenecs »? Bafemi Gomis ne célèbre-il pas ses buts comme une panthère ?

Alors, cessez votre NÈGRERIE ou, par euphémisme, votre enfantillage. Quand je vous vois en train de pleurer ou vouloir quitter le terrain, j’ai honte.

Si vous avez peur des cris, cessez de prendre les millions d’euros des Blancs et revenez en Afrique. L’Asec, l’Africa sport, le Tp Masembé… ont besoin de joueurs. Comme ça, vous n’entendrez plus de cris de singes, chers RENÉGATS qui ne veulent plus ressembler à leurs ancêtres, ni même entendre leurs cris.

Commentaires

commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.