Côte d’Ivoire/Services communautaires :La Jeune Chambre Internationale Universitaire de Bouaké en formation


Bouaké, 05-6-2017 (lepointsur.com)Une Journée pour l’autre ” , c’est autour  de ce thème que s’est déroulée le samedi 3 juin 2017,  à l’antenne régionale de l’Institut National de Formation des Agents de Santé ( INFAS) de Bouaké ,une série d’activités à but communautaires.

A l’initiative de  la Jeune Chambre Internationale Universitaire de Bouaké, cette campagne de sensibilisation a réuni plusieurs autorités notamment le Pr N’Dhatz Méliane Sanogo,doyen Honoraire de l’UFR des Sciences Médicales de l’Université Alassane Ouattara, par ailleurs directeur général de l’INFAS et marraine de ladite cérémonie.

Pour Emma S. Bernice, présidente de la JCI universitaire, cette journée s’inscrit dans la politique d’action qu’entend mener sa structure au profit de la communauté.”La Jeune Chambre Internationale est une organisation caritative et de bénévoles où la communauté fait partie de l’une de nos cibles. Cette activité vise à faire de la sensibilisation sur les Infections Sexuellement Transmissibles (Ist),les dangers de la dépigmentation, les premiers secours des accidents de la route, et nous avions débattu sur l’altruisme en Droit” a-t-elle expliqué.

Soulignant  le caractère important  de cette journée, à laquelle ont pris part les étudiants et le corps enseignant, Professeur N’dhatz Méliane Sanogo justifie l’opportunité des thématiques abordées.”On a toujours une responsabilité vis-à-vis de l’autre.Et cette responsabilité, on l’a inclue dans les comportements des humains parce qu’on doit toujours se préoccuper de l’autre, toujours travailler pour l’autre” a-t-elle conseillé non sans exhorter la jeunesse estudiantine à épouser ces valeurs civiques et citoyennes. Des conférences éclatées sous forme d’ateliers  ont meublé le cours de cette journée.

Elles ont été respectivement prononcées par des experts de la Croix-Rouge, de  Dermatologues et de spécialistes en santé génitale. Ils ont en effet, instruit les participants à une plus grande responsabilité dans leurs comportements en adoptant une vie saine qui  les mettra à l’abri de tout danger.

La cérémonie s’est achevée par une remise symbolique de  tableau, don de la Jeune Chambre Internationale Universitaire de Bouaké à la marraine pour devoir de reconnaissance et de mérite.

De nombreuses autorités, à savoir le représentant du président du Conseil Régional et la vice-présidente de la Jeune Chambre Internationale secteur Nord Est ont pris part à cette rencontre.

Simon Debamela,Correspondant

 

Commentaires

commentaires