Biblio Collectivites

Côte d’Ivoire/La ville de Grand-Bassam sera évaluée en 2015 par l’Unesco


ezaley Georges maire de Grand-Bassam

ezaley Georges maire de Grand-Bassam

La ville de Grand-Bassam a célébré le samedi 20 décembre 2014, son centenaire. Un “Marathon  de la réconciliation”   et  une “Opération ville propre” ont été les maître-mots de cette célébration.

Au cours de laquelle, environ huit cent personnes inscrites, issues de toutes les couches socioprofessionnelles, ont parcouru une distance de 2 km pour  les vétérans et les femmes, et 4km pour les seniors et les jeunes lors de ce marathon. Les 5 premiers vétérans et les 15 premiers seniors et  jeunes seront récompensés à la cérémonie de clôture prévue pour janvier.

Après la compétition sportive, le préfet de département, Beudjé Djoman Mathias, a procédé au lancement de l’opération ville propre qui durera un mois avec la distribution  symbolique de  matériel de salubrité, notamment  des brouettes, râteaux, pelles, machettes, dabas, poubelles aux chefs de quartiers et de villages de la commune.

«  Le problème de salubrité me tient à cœur car, c’est l’un des indicateurs  de l’évaluation de l’Unesco », a expliqué M. Djoman.

« Il faut s’approprier cette opération à laquelle j’attache du prix », a exhorté le Maire Philippe Ezaley, tout annonçant qu’en février 2015, l’Unesco viendra évaluer le patrimoine.

Opportune Bath avec (Aip)

 

Commentaires

commentaires