Actualite

[Côte d’Ivoire/Visite d’Etat dans le Hambol] Après sa forte mobilisation à Katiola, l’Union sacré des houphouétistes remet le couvert à Ouréguékaha


Après l’accueil réservé le premier jour de sa visite d’ État à Katiola, capitale de la région du Hambol, l’Union sacré des houphouétistes (USH) a remis le couvert le jeudi 28 novembre à Ouéguékaha.

Le chef de l’État, Alassane Ouattara , a eu droit à autre accueil triomphale de l’USH à Ouréguékaha, porte d’entrée de Niakara-Sud, village natal du président de ce mouvement et celui du commandant supérieur de la gendarmerie nationale, Alexandre Apalo Touré.

Par ailleurs, la veille, dans une soirée, l’USH a fait une projection de film qui retrace les réalisations du président AO, suivie de prestations d’artistes.

Le président de la République accueilli en fanfare à Ouéréguékaha, grâce à la forte mobilisation de l’USH.

Déjà, 9 h les délégations venues de Katiola, Dabakala et Niakara-sud ont pris d’assaut les différentes artères du village de Ouréguékaha avec des chants et danses pour accueillir dignement le président de la République.

Pour réussir ce pari qui était de taille, le président de ce mouvement de soutien au Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp), par ailleurs coordonnateur Rhdp de Niakara-Sud, Ouattara Clément, n’a pas lésiné sur les moyens. Il a déroulé plusieurs bâches à l’honneur du Président et de son épouse, sur lesquelles on pouvait découvrir quelques réalisations du président de la République.

Ces différentes affiches qui témoignent de la promotion des acquis réalisés n’ont laissé personne indifférent. L’USH se présente de loin comme l’ombre du président Alassane Ouattara.

Georges Kouamé, envoyé spécial dans le Hambol

Commentaires

commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.