Uncategorized

[Côte d’Ivoire/Sipilou] Deux journalistes agressés par des manifestants


Suite aux violences qui secouent la ville de Man depuis lundi, à cause des nombreux barrages qui y sont dressés, nos confrères Kindo Ousseny, correspond du quotidien Génération Nouvelle et Achille Kpan de l’Inter, ont été agressés dans la matinée du mercredi 15 mai 2019, à Sipoulou (frontière Guinée), par de jeunes manifestants.
D’après les informations, l’incident se serait produit alors que les deux hommes des médias prenaient des photos au niveau de la gare routière, où, un corridor avait été dressé.

Roués de coups, les journalistes ont eu la vie sauve grâce à un autre groupe de jeunes qui, malgré les difficultés, ont pu les mettre à l’abri.

Le journaliste du quotidien Génération Nouvelles, Kindo Ousseny

Après les négociations menées par le chef de Canton et le président des jeunes, les deux confrères ont pu recouvrés la liberté et récupérer leur matériels confisqués. A savoir leurs motos et leurs téléphones portables.
A Sipilou, la situation reste tendue depuis mardi, après un incident entre un policier et un chauffeur de taxi moto qui a fait un mort, au niveau d’un barrage routier de la localité.

Les manifestants qui ne décolèrent pas posent comme condition, la réduction des barrages routiers pour un retour à la normale.
Les forces de l’ordre qui ont reçu du renfort restent cantonnées hors de la ville.

Boubakar Barry avec Man.Ville

Commentaires

commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.