Actualite

[Côte d’Ivoire/Respect des symboles de la République] Le préfet de la région du Guemon instaure des mesures de civisme


Duekoué, 14-02-2020 (lepointsur.com) Quelques mois après sa prise de fonction au poste de préfet de la région du Guemon, Ibrahim Cissé, a décidé de mettre l’accent sur le civisme et le respect des symboles de la République dans sa région. A cet effet, il a initié et institué un salut aux couleurs tournant tous les premiers lundis de chaque mois à travers tout le département de Duekoué, pour rappeler l’importance qu’a l’hymne nationale.

C’est la cour de la préfecture de Duekoué, qui a abritée la première levée aux couleurs, en présence de tous les préfets du département, des chefs de service, des forces armées et de défense, des opérateurs économiques et des membres de toutes les couches socio professionnelles de la ville.

Après le salut aux couleurs le préfet de région a, dans son discours, a rappelé l’importance que revêt cette célébration. «Nous devons mettre un point d’honneur à nous rassembler chaque fois autour de notre drapeau national pour magnifier notre appartenance à l’Etat de Côte d’Ivoire. Le drapeau est le symbole qui incarne la souveraineté nationale», a-t-il dit.

Poursuivant, il a fait un large tour d’horizon de l’actualité locale et nationale. Ainsi, revenant sur les nombreux accidents qui sont survenus dans la ville, Ibrahim Cissé, a exhorté tous ses concitoyens à la vigilance, tout en les remerciant pour l’accueil qui lui a été réservé lors de sa visite dans les différents services et lors de la cérémonie de vœux du nouvel an.

Le préfet du département de Duekoué a, également, égrainé les évènements majeurs à venir au cours de ce mois de février, notamment la visite de la ministre Anne Ouloto et le recensement de la population. Pour ce qui concerne le recensement de la population, il a invité les populations à se faire enrôler.

«Évitez de faire l’amalgame entre le recensement de la population qui concerne tous les habitants de la Côte d’Ivoire nationaux et les étrangers, et le recensement électoral qui concerne que les ivoiriens», a-t-il expliqué.

Serge Coulibaly, correspondant régional

Commentaires

commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.