Actualite

[Côte d’Ivoire/Radio Vacance 2019] Le Ministère de la santé fait fort à Divo


Divo, 11-09-2019 (lepointsur.com) La santé pour tous est un enjeu social critique qui ne saurait être l’affaire exclusive des hommes du secteur de la santé.

Fort de cela, le ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique, depuis 2015, s’est engagé avec l’émission par excellence, ‘’Radio Vacance’’ de Radio Côte d’Ivoire, pour parcourir tout le pays afin de sensibiliser la population sur le VIH/SIDA, le Paludisme, le Tabagisme et les autres Addictions dues essentiellement à la consommation de drogues ou l’abus de l’alcool.

Les programmes Sida, Tabac, Tuberculose, Paludisme et Mère-Enfants ont été mis à contribution.

Ainsi, après Yamoussoukro, en 2015, Toumodi en 2016, Aboisso en 2017 et Bouaflé en 2018, le binôme Radio Vacance-Ministère de la santé, s’est retrouvé à Divo pour la finale de l’édition 2019.

Pour ce rendez-vous dans la ville du ministre Amedé Kouakou Blé, absent ce jour-là, les villes de Douékoué, Sinfra, Divo, Adzopé et Grand Lahou étaient en compétition.

Les vainqueurs des concours de l’édition 2019, de l’émission “Radio Vacances’’, ont été recompensés

Les différents candidats, représentant les villes citées, s’affrontaient dans des concours de crack, ‘’Wôyô’’, du meilleur journaliste sportif amateur et de la meilleure ville en matière de mobilisation. Et ce, en présence du préfet de région, préfet du département de Divo, M. Kouakou Assoman, représentant le ministre Aka Ouélé, parrain de la finale, ainsi que du représentant du représentant résident de l’OMS, M. Koné Souleyman responsable des programmes et bien d’autres personnalités.

Au terme de ces jeux, la ville de Grand-Lahou s’est adjugé le 1er prix dans la catégorie ‘’Wôyô’’, Grand Lahou au niveau des Crack et Doukoué pour celle du meilleur journaliste sportif. La palme de meilleure ville au niveau de la mobilisation, revenait à Sinfra.

L’animation de cette finale de “Radio vacance’’, a été assurée avec brio par la paire Serge Essoh-Adèle Kouassi de Radio Côte d’Ivoire sous la houlette de leur chef Touré Mamadou. Pendant que le groupe ‘’Walêbo de Nimbo, Ken Adamo, Monique Séka et bien d’autres faisaient sensation musicalement.

Selon le ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique, l’étape de Divo a démontré l’engagement de tous les acteurs, dans le cadre de la lutte contre ces fléaux, mais surtout montré la parfaite collaboration entre le Ministère de la Santé et celui de la Communication. Car cette émission de ‘’Radio Vacance 2019’’ est une belle tribune de sensibilisation des populations et particulièrement la jeunesse. Le Programme national de lutte contre le Tabagisme, l’Alcoolisme, la Toxicomanie et les autres Addiction (PNLTA) conduit par Dr Zotoua Ernest, véritable figure de proue dans cette caravane, a profité de sa présence à Divo, pour faire de la sensibilisation sur le respect du décret portant interdiction de fumer dans les lieux publics et les transports en commun.

Ainsi, 32 maquis et espaces ouverts ont été visités par les hommes du lieutenant Akoua Kouao, chargé de la répression au PNLTA. «Tout s’est bien déroulé», va-t-il fait savoir après des visites inopinées dans la nuit de vendredi 6 au samedi 7 août 2019.

Aujourd’hui, la prévalence tabagique chez les jeunes de 15 à 49 ans est passée de 24,9%   en 2012 à 16,30 % en 2016. Au cours de cette période, la prévalence de la consommation de tabac a chuté dans toutes les tranches d’âge. Notamment de 20 à 24 ans à 23,5% à 12 % et celle de 25 à 29 ans, de 35,5% à 19%.

C’est donc au regard de ces résultats, que l’Etat de Côte d’Ivoire a mis un point d’honneur sur sa politique de santé depuis le 3 août 2018. Près de 833 milliards FCFA ont, pour ce faire, été dégagés pour donner un souffle nouveau au secteur de la santé. Rendez-vous est pris pour l’année prochaine pour une autre édition. Encore plus palpitante de “Radio Vacance’’.

Fidèle Néto, envoyé spécial à Divo

Commentaires

commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.