Actualite

[Côte d’Ivoire/Projet d’appui au secteur du transport routier] Le président de l’INESTRO-CI, M. Gnonsikan Mamy Oulobo envisage d’employer 8.000 jeunes


Abidjan, le 16-09-2020 (Lepointsur.com) Le secteur du transport routier a connu ces dernières décennies de nombreux dysfonctionnements dus à la résistance de certains acteurs. qui prospèrent dans ce désordre.
 
Alors, c’est en vue d’apporter un appui dans ce secteur qui évolue dans le désordre que le président de l’Institut national de l’encadrement et social du transport routier de Côte d’Ivoire (INESTRO-CI), M. Gnonsikan Mamy Oulobo était face à la presse ce mercredi 16 septembre 2020 à la Maison de la Presse d’Abidjan-Plateau.
 
C’est donc pour inverser ces tendances négatives et insuffler une dynamique nouvelle à ce secteur d’activité que l’initiateur de ce projet a décidé de dévoiler les grands axes de son projet.
 
Selon, M. Gnonsikan, par ailleurs concepteur des œuvres environnementales du transport routier, ceux-ci sont axés sur l’organisation, le recensement, l’identification et la déclaration à la Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS) pour la sécurité sociale et pension de retraite passant par le recensement.
 
A l’en croire, ce projet qui entend améliorer l’efficience et la sécurité des services de transport routier en Côte d’Ivoire répond à la politique du Ministre de l’intégration africaine et des ivoiriens de l’extérieur dans le cadre de la lutte contre l’immigration clandestine et le fléau du chômage.
 
Par conséquent, pour lui, c’est le temps de signaler au gouvernement qu’il y a une structure qui peut employer 8.000 jeunes sur tout le territoire national afin de gagner le pari de l’émergence de la Côte d »Ivoire, un vœu cher au Chef de l’Etat, Son Excellence Alassane Ouattara, Président de la République et au Chef du Chef du Gouvernement, Son Excellence Ahmed Bakayoko.
 
<<Moi, j’apporte un appui au travail que le ministre des transports est entrain de faire. S’il m’associe, je vais apporter la modernisation. Car, il y a beaucoup de choses qui manquent dans le domaine du transport routier>>, a-t-il signifié.
 
En clair, il veut apporter un plus pour que tout acteur du transport routier puisse être déclaré à la CNPS.
 
Par ailleurs, dans la même perspective, ce secteur qui constitue un important pilier du développement socio-économique de la Côte d’Ivoire permettra à ces jeunes de recevoir des appuis divers, de la formation après avoir été identifiés, sensibilisés et informés.
 
Notons que l’INESTRO-CI est une entreprise prestataire de service à caractère social qui a été créé en 2002 et a pour rôle de recruter les jeunes diplômés de différentes filières afin d’encadrer les acteurs du transport routier.
 
Médard KOFFI

Commentaires

commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.