Actualite

[Côte d’Ivoire Procès journaliste togolais] l’Ujpla appelle les autorités à ‘’veiller’’ à la ‘’sécurité’’ du mis en cause


Abidjan, 13-10-2020 (lepointsur.com) Dans une déclaration datée du 08 octobre 2020 et signée par son président Noël YAO dont copie a été transmise à la rédaction de «Le Point Sur», L’Union des journalistes de la presse libre africaine (Ujpla) appelle la justice togolaise à faire la lumière dans l’affaire Ferdinand Ayité, Directeur de publication du journal ‘’l’Alternative’’ impliqué dans un procès suite à un écrit sur de présumés détournements sur les commandes du pétrole au Togo par certains membres du CSFPPP (Comité de suivi et de fluctuations des prix des produits pétroliers).

Cette Union exhorte  en outre, la justice togolaise, à tout mettre en œuvre, en toute indépendance et en toute impartialité judiciaire, pour la manifestation de la vérité dans cette ‘’affaire». Poursuivant, l’Ujpla explique qu’elle a appris l’assignation devant le tribunal correctionnel de Lomé le 12 juillet 2020 de son membre (1er Commissaire aux comptes), le journaliste togolais Ferdinand Ayite Directeur de publication du journal l’Alternative.

L’Ujpla, organisation continentale dont l’objectif vise à assurer la sécurité des journalistes et la promotion de la liberté de la presse en Afrique, indique suivre de près le déroulement de ce procès et se tient aux côtés du confrère Ferdinand Ayite et du journal “l’Alternative” qu’il dirige.

L’Ujpla appelle les autorités togolaises à “veiller’’ à la sécurité du confrère Ferdinand Ayité contre qui ce procès est engagé”, conclut la déclaration.

Opportune BATH

Commentaires

commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.