Actualite

[Côte d’Ivoire/Présidentielle 2020]Les «Fantastiques jumelles» de Niakara : « il n’y a pas de candidat compétent et dynamique au Rhdp, si ce n’est Alassane Ouattara »


Niakara, 29-07-2020 (lepointsur.com) Les populations du département de Niakaramadougou, à l’image de Kady et Fatoumata Traoré dénommées « les fantastiques jumelles », sollicitent la candidature du président Ouattara à la présidentielle d’Octobre 2020.

Elles l’ont fait savoir lors des obsèques de l’ex-Premier ministre Amadou Gon Coulibaly à Korhogo. Entretien :

C’était un sage comme l’a été son grand-père Péléforo Gon.

Depuis le début des obsèques  de l’ex-Premier ministre Amadou  Gon Coulibaly, vous étiez à toutes les étapes d’Abidjan à Korhogo. Quel sentiment vous anime après son inhumation?

Le sentiment que nous éprouvons aujourd’hui n’est pas du tout facile à relater. Amadou a été rappelé à Dieu le Père et nous l’avons tellement pleuré, que nous supplions tout le monde de cesser de pleurer. L’homme a fait énormément pour la Côte d’Ivoire entière. Jusque-là, nous sommes encore sous le choc et ne pouvons rien, vu que les voies de Dieu sont insondables. L’émotion fait place à la pensée pour le futur.

Il n’y a pas de candidat compétent et dynamique au Rhdp qui remplit toutes les conditions d’un futur président, si ce n’est le président Ouattara

Comment avez-vous connu sa famille biologique ? Vous semblez attacher à la famille Gon. Quelles sont vos relations ?

Nous sommes beaucoup attachées à la famille Gon grâce aux liens  familiaux qui nous rapprochent. Ma sœur jumelle Fatoumata est l’homonyme de la mère biologique De feu Amadou Gon. Cette mère que tout le monde souhaiterait avoir grâce à son civisme, son  humilité, sa sympathie envers autrui. Amadou Gon avait une grandeur d’âme démesurée à tel point qu’il résolvait les problèmes à la hauteur de ses moyens. Il était aussi un bon conseiller et très altruiste. Je vous raconte une petite anecdote  « lorsque ma sœur Fatoumata l’approchait pour le saluer, il l’appelait affectueusement, maman. Il disait aussi, Il n’y a pas que l’argent pour résoudre certaines situations auxquelles nous sommes confrontées dans la vie. Le bon comportement, c’est pour soi-même. ». Bref ! C’était un sage comme l’a été son grand-père Péléforo Gon. Amadou proposait toujours à manger et à boire à celui qui franchissait le seuil de sa porte. Il n’était pas porté sur les biens matériels mais surtout sur la rigueur dans le travail. La Côte d’Ivoire vient de perdre un grand homme.

Quelle est votre adresse à l’endroit de sa famille ?

Nous ne pouvons que lui dire de cesser de pleurer et d’essuyer ses larmes. Nous sommes de cœur avec elle. Amadou  Gon du fait de sa fidélité et sa loyauté envers ses proches, était la fierté de cette famille. Il était un homme de parole et  aimait énormément sa famille.

Quel regard portez-vous sur le Rhdp, après la disparition brusque et douloureuse de son candidat?

Personnellement, je pense que le Rhdp vivra toujours. Parce que l’on a tous vu ici, que quand Amadou est revenu de Paris, il a clamé haut et fort, qu’il est revenu pour le travail. Rien que pour le travail et la paix en Côte d’Ivoire, sans se rendre compte qu’il nous déclarait l’ultime adieu. Il est décédé sur le champ d’honneur et nous allons continuer le travail qu’il a commencé. C’est pourquoi nous les Fantastiques Jumelles de Tortiya et de Niakara, souhaitons que le président Alassane Ouattara revienne sur sa décision et reprenne le Rhdp en main.

Sincèrement, il faut un homme de poigne pour le remplacer et c’est Alassane Ouattara qui en a la capacité.

Qu’il revienne sur sa décision, avez-vous dit ?

Oui, notre souhait est qu’il revienne sur sa décision et reprenne en main le Rhdp. Mieux, qu’il soit le candidat à la présidentielle de notre parti. Sa présence et son charisme sont un gage de paix pour la Côte d’Ivoire. Il doit continuer de gouverner le pays, bien-sûr pour le bien-être de ses populations. C’est le souhait de la plupart des Ivoiriens. Il est vrai qu’il a eu à dire au monde entier qu’il ne se présentera plus à l’élection présidentielle, mais nous lui demandons pardon, afin qu’il revienne sur sa position. Il doit remplacer le candidat suscité par le parti et qui est malheureusement parti. Sincèrement, il faut un homme de poigne pour le remplacer et c’est Alassane Ouattara qui en a la capacité.

Croyez-vous à la victoire du Rhdp au soir du 31 octobre ?

De mon avis, si le président de la République est remis en selle, il n’y aura aucun problème. La victoire se fera au premier round. A l’heure actuelle, il n’y a pas de candidat compétent et dynamique au Rhdp qui remplit toutes les conditions d’un futur président, surtout dans un futur proche, si ce n’est le président Alassane Ouattara lui-même. Je vous rappelle que nous sommes à trois mois du scrutin présidentiel. Que le président Alassane Ouattara revienne sur sa décision et reprenne le Rhdp en main.

Si le président de la République est remis en selle, la victoire se fera au premier round.

De revenir sur sa décision, avez-vous dit ?

Oui, notre souhait est qu’il revienne sur sa décision et reprenne en main le Rhdp. Mieux qu’il soit le candidat à la Présidentielle de notre parti. Sa présence et son charisme sont un gage de paix pour la Côte d’Ivoire. Avec ce qu’il a fait pour que le pays retrouve la paix, à ce moment exceptionnel, il doit continuer de gouverner le pays, bien sûr pour le bien-être de ses populations. C’est le souhait de la plupart des Ivoiriens. Il est vrai qu’il a eu à dire au monde entier qu’il ne se présentera plus à l’élection présidentielle, mais nous lui demandons pardon, afin qu’il revienne sur sa position. Il doit remplacer le candidat suscité par le parti et qui est malheureusement parti. Sincèrement, il faut un homme de poigne pour le remplacer et c’est Alassane Ouattara qui en a la capacité.

 Après le décès d’Amadou Gon Coulibaly, croyez-vous encore à la victoire du Rhdp au soir du 31 octobre ?

De mon avis, si le président de la République est remis en selle, il n’y aura aucun problème. La victoire se fera au premier round. A l’heure actuelle, il n’y a pas de candidat compétent et dynamique au Rhdp qui remplit toutes les conditions d’un futur président, surtout dans un futur proche, si ce n’est le président Alassane Ouattara lui-même. Je vous rappelle que nous sommes à trois mois du scrutin présidentiel. 

Réalisé par C.K                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                   

 

 

Commentaires

commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.