Actualite

[Côte d’ivoire/présidentielle 2020] Le groupe de plaidoyer PTI réitère son appel à un dialogue politique inclusif entre les leaders des partis et groupements politiques


Abidjan, le 15-10-2020 (lepointsur.com) A quinze jours de l’élection présidentielle en Côte d’Ivoire, la situation socio-politique actuelle de radicalisation des positions suscite des craintes au sein des communautés.

Alors, s’inscrivant dans ce contexte, le Groupe de Plaidoyer PTI, dans un communiqué produit le 15 octobre 2020 dont Lepointsur.com a reçu copie, demande urgemment qu’un dialogue politique inclusif s’ouvre avec les premiers responsables des partis, les groupements politiques, les candidats et les organisations de la société civile en vue de garantir des élections inclusives, transparentes, démocratiques et apaisées.

En effet, ce contexte sociopolitique qui  ne semble pas convaincre l’ensemble des acteurs nationaux et internationaux, quant à l’organisation d’une élection sans contestation et sans violence, selon ledit communiqué, le Groupe informe l’opinion nationale et internationale que ses membres continueront d’observer et de rapporter sur le développement du contexte et du processus politique en cours pour encourager les acteurs aux consensus et à la résolution pacifique des différends.

Par ailleurs, le Groupe de Plaidoyer PTI, voudrait profiter de l’occasion pour réaffirmer son impartialité dans sa quête et sa volonté de contribuer à créer les conditions d’un climat sociopolitique apaisé.

C’est pourquoi, il appelle toutes les parties à protéger les défenseurs des droits de l’Homme que sont ces observateurs, ces citoyens qui observent le processus politique et électoral conformément aux dispositions constitutionnelles et du code électoral.

Pour rappel le Groupe de Plaidoyer PTI dans sa mission d’observation long terme (OLT) de l’environnement sociopolitique et son action de relayer les préoccupations des communautés à la base, dans les zones urbaines comme rurales a, lors de sa conférence de presse portant sur l’analyse critique des données issues de l’observation long terme et de la révision de la liste électorale du 29 juillet 2020 porté par Indigo Côte d’Ivoire, encouragé l’Etat de Côte d’Ivoire à favoriser le consensus politique pour une élection inclusive, transparente et apaisée.

Médard KOFFI

Commentaires

commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.